CNRACL et Ircantec : plus de 3.000 rendez-vous retraites en 2013

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Quelque 3.255 agents de la fonction publique, hors fonctionnaires d’Etat, ont sollicité un entretien information retraite (EIR) en 2013. Ils étaient 2.581 à avoir entamé une telle démarche en 2012, selon des chiffres communiqués le 17 janvier 2014 lors d’une conférence de presse par la Caisse des dépôts et consignations (CDC), l’opérateur chargé de la gestion opérationnelle de la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL), la caisse des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, et de l‘Ircantec, le régime de retraite complémentaire des agents non titulaires (stagiaires, contractuels, vacataires).

Depuis 2012, tout assuré en activité ou non (dont les fonctionnaires), âgé de 45 ans au moins et ayant acquis des droits dans un régime obligatoire français, peut bénéficier d’un EIR, également appelé « rendez-vous de mi-carrière ». Les agents publics s’y prennent plutôt au dernier moment puisque les deux-tiers des EIR sont demandés après 55 ans. Dans seulement un tiers des cas, la demande est effectuée par un assuré de l’Ircantec. Mais il est vrai que les agents non titulaires sont également affiliés au régime général des salariés (Cnav) pour la retraite de base et qu’il est fort possible qu’ils sollicitent en priorité ce régime pour l’EIR.

Autre spécificité relevée par la CDC : seules 55% des demandes sont spontanées. Les 45% restantes sont « pro-actives », c’est-à-dire fortement encouragées par les conseillers de la CNRACL et de l’Ircantec lors de salons organisés par la direction des retraites et de la solidarité de la CDC.

 

A lire également :

CNRACL, retraites de l’Etat : les dates de versements pour 2014

ARTICLES CONNEXES
Menu