Consommation : acheter moins cher en supermarché


Vos fins de mois sont difficiles ? Vous avez perdu du pouvoir d'achat ? Vous voulez mettre de l'argent de côté pour un achat plaisir ? Vous cherchez à épargner plus ? Toutes les raisons sont bonnes pour réduire ses dépenses de produits alimentaires et d'entretien. Encore faut-il y parvenir. Pour payer moins, nombre d'astuces simples peuvent être appliquées.

Vous pouvez évidemment faire des économies chariot en main en faisant vos courses au supermarché, mais il est possible d’éviter de dépenser plus, ou trop, avant avoir même d’avoir mis les pieds dans votre magasin, mais aussi après.

> Préparer ses achats à l’avance

La meilleure façon de ne pas faire exploser le ticket de caisse est de prendre toutes les dispositions nécessaires à tête reposée, à la maison. Certaines sociétés de marketing ont coutume de dire que la moitié des décisions d’achat d’un client ont lieu sur le lieu de vente ; pour éviter de céder à la tentation, l’idéal est de concocter ses menus à l’avance, en vérifiant ce qu’il vous reste dans vos placards, votre réfrigérateur et votre congélateur. Vous pouvez faire vos menus à la semaine et, pour les plus prévoyants, au mois. Ceci fait, passez à la rédaction de votre liste de courses. Il y a plusieurs façons de procéder. Les fourmis auront pris soin d’en évaluer le montant à partir des tickets de caisse précédents. De cette façon, vous saurez à l’avance que vous dépenserez. La logique peut même être poussée jusqu’à se rendre à votre magasin avec les espèces strictement nécessaires pour payer le montant correspondant au montant prévu dans la liste. Dans ce cas, aucun écart possible ! Si vous préférez garder une marge de manœuvre en vous faisant plaisir une fois de temps en temps, vous pouvez prévoir une somme prévue à cet effet. Tout l’enjeu est alors de s’y tenir. Dans tous les cas, préparez votre liste de courses après avoir mangé : si vous la rédigez le ventre vide, vous aurez tendance, sans vous en rendre compte, à élaborer des menus plus riches, plus caloriques, et plus coûteux ou à noircir votre liste d’achats de produits plaisir…

L’un des autres moyens de mettre pas mal d’argent de côté est de prévoir où, quand et avec qui vous ferez vos achats. Où, car il peut être intéressant d’effectuer ses courses dans un, deux ou trois points de ventes différents – si ceux-ci sont voisins car dans le cas contraire, vos économies seraient rognées par l’essence consommée pour les kilomètres parcourus – en panachant supermarchés et discounters. Le prix d’aliments de base comme le lait peut ainsi varier de 5 à 20% d’une chaîne à l’autre. Quand car si vous êtes porteur de la carte de fidélité de votre magasin (dissociée d’une carte de crédit de préférence), celui-ci vous offre bien souvent des ristournes de 5 à 10% sur toute une catégorie de produits un jour donné, souvent le lundi, mardi ou jeudi, jours de faible affluence. Avec qui car si vous faites vos courses accompagné de votre ou vos enfants, les tentations ne seront que plus grandes.

> Faire des économies sur place

Une fois dans les rayons, les moyens d’éviter une facture salée sont nombreux bien que tout soit mis en œuvre par les distributeurs pour stimuler vos achats d’impulsion. Pour les acheteurs les plus précautionneux ayant établi une liste, tenez-vous-y. Pour les autres, pensez d’abord à acheter des fruits et légumes de saison : ils seront moins chers et auront moins de chances d’avoir passé un certain nombre de jours dans des camions et entrepôts frigorifiques. Ne vous arrêtez pas face aux têtes de gondoles : les produits présentés ne sont pas toujours de première nécessité ; aussi, le prix au kilo ou à l’unité de certains lots ainsi mis en scène sont parfois plus élevés que les mêmes, vendus séparément, en fond de rayon. Si vous n’êtes pas regardant sur les marques, piochez dans le bas des rayons, c’est là que sont présentés les premiers prix ou les marques de distributeurs.

> Gagner de l’argent après

Quand vous faites vos achats, vous cumulez des points fidélité si vous êtes porteur d’une carte, ou vous obtenez des bons de réduction. N’oubliez pas de les utiliser ! Pour ces derniers, certains ne correspondent pas à vos achats courants mais peuvent intéresser d’autres personnes. Ne les jetez pas et n’hésitez pas à en parler