Demain ma Retraite : « Je suis jeune, est-ce que j’aurai une retraite ? »


Pour le numéro de rentrée de « DMR », qui inaugure un nouveau format, l'émission mensuelle de Mes Finances TV s'est penchée sur la retraite des jeunes générations. Contrairement aux préjugés, les jeunes toucheront bien une pension, assure Pierre-Louis Bras, le président du Conseil d'orientation des retraites.

Les jeunes toucheront-ils une retraite ?

 

A force d’entendre parler de déficit des régimes de retraite, voire de risque de faillite pour certains d’entre eux, de nombreux Français pensent qu’ils ne percevront pas ou peu de pension à leur retraite. C’est particulièrement le cas des jeunes.

Pour inaugurer sa nouvelle formule qui vise justement à combattre les idées reçues sur la retraite, l’émission mensuelle « Demain ma retraite » (« DMR » pour les initiés) s’est penchée sur la question. L’équipe de Mes Finances TV est allée interviewer Pierre-Louis Bras, le président du Conseil d’orientation des retraites (COR), l’organisme chargé de rédiger tous les ans un rapport sur les projections financières du système français des retraites.

Une chaîne de solidarité

Pour ce haut fonctionnaire, les Français ont tort d’être inquiets car les régimes de retraite sont basés en France sur le principe de la répartition : les actifs cotisent pour financer les pensions des retraités en sachant que leurs retraites seront à leur tour payées par les futurs cotisants. « Il s’agit d’une chaîne entre générations, d’une solidarité entre générations. Or, cette chaîne, il n’y a aucune raison qu’elle soit interrompue. Elle est garantie par le pouvoir politique et donc cette solidarité perdurera », assure Pierre-Louis Bras.

Seul problème : sous l’effet du vieillissement de la population, il va y avoir dans les années à venir de moins en moins de cotisants pour de plus en plus de pensionnés. Pour maintenir la soutenabilité financière du système, le président du COR ne cache pas qu’il faudra « soit augmenter les cotisations, soit repousser l’âge de départ à la retraite pour réduire le nombre de retraités, soit diminuer le montant relatif des retraites ».

Quoi qu’il arrive, les mesures instaurées par les différentes réformes (notamment l’allongement de la durée de cotisation) vont obliger les actifs à partir à la retraite plus tard (autour de 64 ans, selon Pierre-Louis Bras). Les jeunes vont bien avoir une retraite mais ils risquent de la percevoir plus tard que leurs aînés…