Départ en retraite : « des erreurs dans 90% des reconstitutions de carrière »

Par Olivier Brunet
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

INTERVIEW VIDEO – Eric Bidot, directeur général de Neovia Retraite, nous explique l’intérêt de recourir à une prestation d’expertise retraite payante avant un départ en retraite.

depart, retraite, eric bidot, neovia

Toutsurlaretraite.com : En quoi consistent les prestations de service de Neovia Retraite dans le cadre d’un départ à la retraite ?
Notre intervention comporte trois étapes. La première consiste à réaliser un audit, le plus précis possible et le plus indépendant possible de celui des caisses de retraite : c’est ce que l’on appelle une reconstitution de carrière, qui récapitule vos droits acquis durant toute votre vie professionnelle. Cela signifie que nous devons rechercher des informations tous azimuts, auprès des employeurs, des organismes sociaux et du client lui-même, pour reconstituer ses droits acquis durant quarante années ou plus. Cette reconstitution permet de vérifier que les caisses vont bien vous verser les droits qui vous sont dus et éventuellement de corriger les anomalies qui peuvent s’y trouver. Une fois le calcul précis des droits et des montants de retraites dus par vos régimes de retraite déterminés, la deuxième étape vise à proposer les dispositifs réglementaires les plus adaptés à la situation des clients, de calculer le coût et la rentabilité des solutions à envisager. La dernière étape est celle de la mise en place de ces dispositifs : il s’agit d’accompagner le futur retraité dans la réalisation des formalités de départ en retraite, de rachat de trimestres ou de cotisations et d’éventuelles corrections d’anomalies.

Les erreurs des caisses de retraite dans le calcul des droits à la retraite sont-elles fréquentes ?
Oui mais elles ne sont pas forcément le fait des caisses de retraite. Nous constatons des anomalies dans 90 à 95% des études qui nous sont confiées. Ces erreurs peuvent être dues à l’employeur qui, par exemple, peut omettre de cotiser, à l’assuré social qui peut omettre de signaler des activités professionnelles, ou aux organismes sociaux à l’occasion d’erreurs de saisie ou de calcul du coût d’un rachat de trimestres.

Quelles peuvent être les conséquences de ces anomalies sur les pensions de retraite ?
L’ampleur est très variable : l’impact sur les montants que vous percevez peut être de quelques euros, à plusieurs centaines d’euros par mois, ce qui devient considérable.

Quels types de préconisations êtes-vous amené à prodiguer aux futurs retraités ?
Tout dépend de la situation de notre client : nous pouvons conseiller un cumul emploi retraite, une retraite progressive, le fait de liquider un régime et pas l’autre pour les polypensionnés. De notre point de vue l’expertise de Neovia Retraite se distingue d’un bilan retraite classique pour une raison simple : nous procédons à des calculs justes au préalable, ce qui permet de délivrer les conseils appropriés.

Pensez-vous qu’il faut se méfier des bilans retraite à bas coût ?
Le risque d’une prestation de type bilan retraite, basée sur un logiciel de calcul sans vérification de vos droits acquis auprès des caisses, est de tirer des projections qui justifieraient par erreur un rachat de trimestres, faute de reconstitution fine de votre carrière. Autrement dit, si votre reconstitution de carrière permet de retrouver des trimestres qui n’ont pas étés enregistrés, c’est autant de trimestres en moins à racheter. Par rapport à nos prestations, un bilan retraite ne va pas vous coûter très cher mais peut aboutir à des conseils imprécis occasionnant des rachats de trimestres pourtant inutiles.

Combien coûte une prestation d’expertise retraite ?
Comptez environ 3.500 euros hors taxes pour une étude préalable, comprenant la reconstitution de carrière, le calcul des droits acquis, la recherche de dispositifs et l’évaluation de ces dispositifs. Dans plus de 80% des cas, nos conseils et préconisations ont permis à notre client de gagner de l’argent. S’agissant des formalités de liquidation des droits à la retraite, le client peut ne pas nous les demander et les faire lui-même. Dans le cas contraire, il y a une prestation supplémentaire qui est facturée.

Quels montants pouvez-vous faire gagner à vos clients ?
De quelques dizaines à plusieurs centaines d’euros par mois. Le gain peut aussi être le fait de permettre à notre client, s’il le souhaite, de partir plus tôt, ce qui est possible dans les cas où nous identifions des anomalies ou des périodes de cotisation non-comptabilisées. Le gain d’une année de pension est ainsi tout à fait envisageable.

A quel type de clientèle vous adressez-vous ?
Nous nous adressons exclusivement à des dirigeants qui peuvent être des dirigeants salariés et non-salariés, chefs d’entreprise, artisans, commerçants ou professions libérales, voire aux fédérations professionnelles. Nous nous adressons également à leurs conseillers, c’est-à-dire leurs experts comptables, leurs conseillers en gestion de patrimoine ou encore leurs avocats.

Est-ce qu’il y a des publics pour lequel le recours à une société comme Neovia Retraite est plus recommandé que d’autres ?
Oui, plus une carrière est compliquée, plus une expertise est justifiée. Je pense en particulier aux personnes qui ont cotisé à plusieurs régimes, les polypensionnés. Il peut aussi s’agir de personnes qui ont beaucoup déménagé, qui ont travaillé à l’étranger comme expatrié par exemple, ou qui ont changé plusieurs fois d’employeurs dans la même année.

Propos recueillis par Olivier Brunet et Julien Moro

ARTICLES CONNEXES
Menu