Départ en retraite : report de cinq mois par génération pour les personnes nées en 1952, 1953 et 1954


Intégrée, via un amendement au projet de Budget de la sécurité sociale pour 2012, l'accélération de la réforme des retraites a été validée par les députés en commission des finances de l'Assemblée. Le texte voté modifie le calendrier du report de l'âge légal de départ pour les générations 1952 à 1955.

acceleration, reforme, retraites, age, legal, 62, ans, report, cinq, mois, generation

L’âge légal d’ouverture des droits à la retraite avait été fixé à 62 ans pour les assurés nés à partir du 1er janvier 1956 par la réforme des retraites de 2010. La commission des affaires sociales de l’Assemblée a adopté un amendement gouvernemental qui avance ce calendrier, dans le cadre du nouvel examen du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2012.

Cet amendement modifie ainsi le code de la sécurité sociale, le code rural et de la pêche maritime et le code des pensions civiles et militaires en remplaçant l’année « 1956 » par l’année « 1955 ». Le seuil de l’âge légal à 62 ans interviendrait donc dès la génération 1955, soit en 2017 contre 2018 actuellement.

Suite à la loi du 9 novembre portant réforme des retraites, un décret avait fixé le report « de manière croissante à raison de quatre mois par génération (…) pour les assurés nés avant le 1er janvier 1956 ».

Le texte voté en commission modifie également les modalités de ce report et propose de fixer cet âge « par décret (…) pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1954, de manière croissante » à raison de :

– quatre mois par génération pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951

– cinq mois par génération pour les assurés nés entre le 1er janvier 1952 et le 31 décembre 1954.

Par conséquent, les personnes nées entre juillet et décembre 1951 ne verront pas leur situation changer. Elles partiront en retraite à 60 ans et quatre mois. En revanche, celles qui sont nées entre 1952 et 1954 devront décaler leur départ d’un, deux ou trois mois tandfis que la génération 1955, qui pourra partir à 62 ans, devra travailler quatre mois de plus.

Ce report correspond à celui annoncé par le gouvernement dans le cadre du second plan de rigueur gouvernemental.