Déplafonnement de la cotisation retraite en Polynésie


Les salariés polynésiens vont cotiser pour leur retraite sur l’ensemble de leur salaire. Les élus de l’assemblée de Polynésie française ont adopté le 18 octobre 2013 le déplafonnement du taux de cotisation vieillesse des salariés de cette collectivité d’outre-mer de la République française. Ces derniers versaient jusqu’à présent une cotisation de 16,77% sur 15% de leur rémunération.

A titre de comparaison, les salariés de métropole supportent une cotisation « plafonnée » (comprise dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale, soit 37.032 euros en 2013) de 6,65% et une cotisation « déplafonnée » (sur l’ensemble du salaire) de 0,10%.

Si l’assemblée de Polynésie a voté une telle mesure, c’est parce que le régime de retraite polynésien souffre, comme le système français, d’un déséquilibre démographique. En 10 ans, le montant des pensions de retraite ont augmenté de 140% alors que le montant des cotisations a progressé, dans le même temps, de seulement 77%. Le système retraite polynésien est, il est vrai, très avantageux : les salariés sont autorisés à partir à taux plein à 60 ans (67 ans en France) avec 35 ans de cotisations (41,5 ans actuellement en France et 43 ans d’ici 2035).

 

A lire aussi :

Réformes des retraites : ce qui va changer pour les salariés