Elargissement de la retraite anticipée depuis le 1er avril 2014

Partagez

Une circulaire de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (Cnav) parue le 1er avril 2014 a officialisé l'entrée en application à cette date de l'élargissement des trimestres de cotisation pris en compte dans l'octroi de la retraite anticipée au titre des carrières longues. Ce document découle du décret publié le 19 mars 2014 qui étend les périodes réputées cotisées entrant dans la durée de cotisation exigée, comme prévu dans la dernière réforme des retraites.


Pour bénéficier du dispositif carrières longues qui permet aux actifs qui ont commencé à travailler jeune de partir plus tôt à la retraite, ces derniers doivent justifier du nombre de trimestres requis dans leur classe d'âge pour percevoir une pension à taux plein (sans décote). A compter du 1er avril, tous les trimestres de maternité sont désormais comptabilisés au lieu de 2 trimestres jusqu'ici. Le nombre de trimestres au titre des périodes de chômage indemnisé passe de 2 à 4. L'attribution d'une pension d'invalidité donne dorénavant droit à 2 trimestres.


Les majorations de trimestres octroyées au titre du compte pénibilité instaurés par la loi du 20 janvier 2014 seront également prises en compte. Pour rappel, à compter du 1er janvier 2015, les salariés pourront capitaliser des points en fonction de leur exposition à des risques professionnels qui leur permettront notamment de bénéficier d'une retraite anticipée (dans la limite de 2 ans). Enfin, la circulaire rappelle que 4 trimestres sont toujours attribués au titre du service national et 4 au titre de l'accident de travail et de l'incapacité temporaire.

 

A lire également :

Retraite anticipée : 166 trimestres exigés pour la génération 1957

 

articles les plus lus

1. Comment calculer sa retraite ?
2. Peut-on cumuler une pension de retraite et une prestation sociale ?
3. Retraite : les taux des cotisations des salariés
 

Réseaux Sociaux