En 2020, les hommes partiront à la retraite à 62,4 ans


L'augmentation de la durée des études et le passage de 40 à 41 années de cotisations vont faire passer l'âge de départ à la retraite de 60,5 ans à 62,4 ans estime le Centre d'études de l'emploi.

En pleine discussion sur l’avenir des régimes de retraites complémentaires du privé (Agirc et Arcco), une publication du Centre d’études de l’emploi (CEE) estime que l’âge moyen de départ à la retraite des hommes s’établira à 62,4 ans en 2020. Aujourd’hui, les travailleurs masculins partent à la retraite en moyenne à 60,5 ans.

Trois facteurs expliquent cette hausse selon le CEE.  « L’élévation, au cours des années 1950 et 1960, de l’âge moyen de fin d’études, et la réforme des retraites de 1993 qui a durci les conditions d’ouverture d’une retraite sans pénalités ». Ces deux phénomènes « expliquent aux trois quarts l’augmentation de l’âge de départ en retraite » estime le CEE.

Le quart restant revient à la réforme des retraites de 2003, qui fait passer le nombre de trimestres de cotisations de 160 à 164.

« Pour important qu’il soit déjà, un recul de deux ans de l’âge de départ en retraite des hommes à l’horizon 2020 est sans doute sous-estimé dans la mesure où la projection suppose inchangés leurs comportements de départ. On peut de fait supposer qu’un certain nombre de salariés seront enclins, plus encore qu’aujourd’hui, à repousser leur départ à la retraite » nuance l’étude.

Le rapport complet sur le site du CEE : www.cee-recherche.fr