Epargne retraite : le contrat Madelin se met à son tour au « on line »


Assurancevie.com a lancé, le 18 novembre 2015, un contrat de retraite Madelin. Il s'agit du troisième courtier à commercialiser sur Internet ce produit réservé aux travailleurs indépendants et proposant le versement de rentes à la retraite.    

Assurancevie.com est le troisième courtier à commercialiser un contrat de retraite Madelin sur Internet

Et de trois ! Après Altaprofits.com et Mes-placements.fr, Assurancevie.com est le troisième courtier en ligne à commercialiser, depuis le 18 novembre 2015, un contrat de retraite Madelin sur Internet. Pour rappel, ce placement réservé aux travailleurs indépendants (artisans, commerçants, entrepreneurs, professions libérales) sert des rentes viagères, c’est-à-dire versées jusqu’au décès, à compter du départ à la retraite.

Différence notable : si les deux premiers sont assurés par e-Cie-Vie, la filiale « on line » de Generali, l’assureur du contrat Madelin d’Assurancevie.com est Suravenir. La filiale de Crédit Mutuel Arkea constitue un partenaire de longue date du courtier puisqu’elle assure déjà pour son compte un contrat d’assurance vie, un contrat de capitalisation, un plan d’épargne retraite populaire (Perp), un plan d’épargne en actions (PEA) et un PEA-PME (un PEA dédié aux petites et moyennes entreprises).

Zéro frais d’entrée

Comme à l’accoutumée sur Internet, le contrat de retraite Madelin d’Assurancevie.com propose 0% de frais sur les versements. Autre pratique du Web répandue : une prime est offerte pour l’adhésion à « Puissance Avenir Madelin » aux internautes qui n’ont jamais souscrit de contrat chez le courtier. Elle s’élève à 100 euros pour un versement initial de 1.000 euros ou 200 euros pour 8.000 euros d’adhésion.

Assurancevie.com s’enorgueillit d’être le seul acteur en ligne à proposer un fonds en euros classique et un fonds en euros dit « dynamique » (intégrant une poche en actions à côté de l’actif obligataire) au sein de son « Madelin ». L’année dernière, le premier (Suravenir Rendement) a servi un rendement de 3,22% et le second (Suravenir Opportunités) de 3,85% alors que la moyenne des fonds en euros s’est située à 2,50%.

Gestion à horizon gratuite

Le courtier propose, en outre, une gestion pilotée à horizon entièrement gratuite. Ce mode de gestion est particulièrement adapté au contrat Madelin puisque, en fonction du profil de l’épargnant et de sa date de départ à la retraite, le portefeuille d’abord majoritairement investi dans les actions potentiellement rémunératrices mais risquées est progressivement réorienté vers des obligations sécurisées.

Autre spécificité : les frais de transfert des sommes placées dans un contrat Madelin « off line » sur « Puissance Avenir Madelin » sont pris en charge par Assurancevie.com dans la limite de 600 euros. « 60% des travailleurs non-salariés possèdent déjà un contrat de retraite Madelin. Nous visons avant tout la clientèle déjà équipée », reconnaît Edouard Michot, président d’Assurancevie.com. Pour convaincre les indépendants de laisser tomber leur ancien contrat, le courtier compte sur l’absence de frais de versement, la gestion à horizon gratuite, le fond euros dynamique, mais aussi sur son panier de 375 unités de compte (UC), dont certaines à dominance immobilière (SCPI, SCI).

 

A lire aussi :

« Plus de souplesse sur le Perp que sur le Madelin »« Plus de souplesse sur le Perp que sur le Madelin »