Exclusif : le futur simulateur de retraite « public » accessible seulement à partir de 55 ans


Le simulateur en ligne de pension prévu dans la réforme des retraites pourrait être réservé aux seuls actifs âgés de 55 ans et plus. Par souci de rapidité et d’exactitude, l’outil pourrait en effet se contenter d’être une version numérique de l’estimation indicative globale (EIG), d’après une source bien informée.

Instaurée par la loi Fillon de 2003, l’EIG, qui permet aux actifs de bénéficier d’une prévision du montant de leur future retraite en fonction de leur parcours professionnel, est accessible uniquement à partir de 55 ans. Du coup, l’utilisation du simulateur « public » pourrait elle-aussi être limitée aux seniors. Concrètement, l’internaute quinquagénaire effectuera une demande en ligne de l’EIG. Une simulation lui sera envoyée par e-mail après examen de son dossier.

Pour rappel, parmi les grandes lignes de la réforme des retraites présentées le 27 août 2013, Jean-Marc Ayrault a annoncé la mise en place d’un simulateur public basé non pas sur les déclarations des internautes, comme le simulateur M@rel disponible sur le site du GIP Info Retraite, mais sur les données transmises par les caisses de retraite. Cette mesure ne figure plus dans le projet de loi sur les retraites, actuellement débattu à l’Assemblée nationale. Toutefois, le gouvernement souhaiterait l’instauration d’un tel outil, considéré comme un élément important du droit à l’information, à l’horizon 2015.

 

A lire aussi :

Retraites : le gouvernement lance un « calculateur » bidon