Gel de la retraite complémentaire des cadres en 2015


Les administrateurs du régime de retraite complémentaire des cadres ont décidé, comme prévu, de ne pas revaloriser la valeur du point de service Agirc au 1er avril 2015. Le gel des pensions continue pour les cadres retraités.    

La valeur du point Agic ne va pas augmenter au 1er avril 2015

Pas de miracle de dernière minute pour les cadres à la retraite. Comme annoncé par ToutSurMesFinances.com, le conseil d’administration de l’Agirc (le régime de retraite complémentaire des cadres) a décidé le 11 mars 2015 d’appliquer une revalorisation de 0% de la valeur du point de service. Celle-ci sera donc maintenue à 0,4352 euro au 1er avril prochain. En d’autres termes, les 2,7 millions de cadres retraités ne vont pas connaître d’augmentation de leurs pensions Agirc en 2015.

Cette absence de revalorisation était attendue. L’accord du 13 mars 2013 signé par les partenaires sociaux, gestionnaires des retraites complémentaires du privé, instaure une sous-indexation des pensions en 2015 d’un point par rapport à l’inflation. Avec une hausse des prix de 0,9% prévue dans la loi de finances 2015, la revalorisation aurait dû être négative si l’accord du 13 mars 2013 ne prévoyait une « clause plancher » empêchant une diminution des pensions complémentaires.

Même chose pour les salariés

Le mécanisme va s’appliquer de la même manière sur les pensions complémentaires Arrco, versées aux 11,9 millions de salariés retraités (cadres et non cadres). En toute logique, le conseil d’administration de l’Arrco, qui se réunit le 12 mars, devrait à son tour décider d’une revalorisation nulle. Le point de service Arrco devrait demeurer à 1,2513 euro au 1er avril.

Pour les retraités, ces absences d’indexation vont peser sur leur pouvoir d’achat. D’autant qu’elles s’ajoutent à un premier gel des pensions complémentaires au 1er avril 2014, causé là aussi par l’application d’une sous-indexation d’un point conjuguée à une inflation atone. De plus, les retraites de base n’ont pas été revalorisées non plus au 1er octobre 2014. Pour en atténuer les effets sur les plus modestes, une prime forfaitaire exceptionnelle de 40 euros va être versée du 12 au 18 mars 2015 aux Français touchant une pension globale (retraites de base et complémentaires confondues) inférieure à 1.200 euros bruts par mois.

 

A lire aussi :

Majoration des retraites complémentaires : décision de justice le 12 mai 2015