Gestion de fin de carrière : les réponses aux interrogations des internautes

Partagez

Retraite progressive, âge de départ, indemnité de fin de carrière... les experts de France Retraite ont répondu aux questions posées par les lecteurs de Toutsurmesfinances.com.

De gauche à droite: Estelle Perrier, gestionnaire de retraite ; Denis Guertault, consultant senior expert retraite et Aurélie Chalandon, gestionnaire de retraite chez France Retraite

Pour la quatrième fois, les consultants du spécialiste de l'information retraite, France Retraite, ont répondu aux questions des internautes via un formulaire en ligne diffusé par Toutsurmesfinances.com, le média en ligne dédié aux finances personnelles.

Après l’élargissement du périmètre de la retraite anticipée pour carrière longue en 2012, la réforme des retraites de 2014 et le dernier accord sur les retraites complémentaires Agirc-Arrco de 2015, le sujet porte cette fois-ci sur la gestion de fin de carrière et plus particulièrement sur la retraite progressive.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017 a étendu ce dispositif qui permet de travailler à partir de 60 ans à temps partiel tout en touchant une fraction de sa future pension. D'ici le 1er janvier 2018, les salariés disposant de plusieurs employeurs peuvent, à leur tour, bénéficier de la retraite progressive et une extension aux cadres travaillant en forfait jour est envisagée.

 Sur la cinquantaine de questions reçues, une dizaine ont été sélectionnées, dont voici les réponses formulées par les experts de France Retraite (Estelle Perrier, gestionnaire de retraite ; Denis Guertault, consultant senior expert retraite et  Aurélie Chalandon, gestionnaire de retraite).

SOMMAIRE

- Retraite progressive

- Relevé de carrière

- Age de départ à la retraite

- Indemnités de fin de carrière

- Fiscalité des retraites

- Réversion

Retraite progressive

Dominique, 60 ans

J'ai demandé auprès de ma caisse retraite si je pouvais prendre ma retraite progressive. Ils m'ont répondu non car j'avais deux employeurs. Je voudrais savoir si cela était vrai car j'ai 170 trimestres et j'ai un employeur pour qui je travaille 70 heures par mois et un autre à 23 heures par mois.

France Retraite

L'objectif de la retraite progressive est de réduire partiellement son activité lorsqu'on est proche de la retraite, sans perte significative de revenus puisque vous pouvez percevoir en compensation, une fraction de vos futures pensions de retraite.

Les conditions à remplir sont les suivantes : avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite diminué de deux ans (soit 60 ans à partir de la génération de 1955) ; justifier d'une durée d'assurance de 150 trimestres et n'exercer qu'une seule activité salariée à temps partiel représentant entre 40 et 80% d'un temps plein. Cette dernière restriction devrait bientôt disparaitre.

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2017 prévoit que les salariés qui disposent de plusieurs employeurs pourront eux-aussi prétendre à la retraite progressive. Le décret d'application n'a pas encore été publié. La loi précise seulement que la mesure doit entrer en vigueur au plus tard le 1er janvier 2018. Donc, oui, c'est vrai Dominique que vous n'avez pas le droit aujourd'hui à la retraite progressive, mais ce sera possible demain.

JF Duriez, 59 ans

J'envisage la possibilité d'une retraite progressive (j'aurai 60 ans le mois prochain). Quel serait le montant de retraite que je percevrais pour le temps non travaillé ? Les points de retraite complémentaire acquis pendant la période de retraite progressive ont-ils la même valeur que si je travaillais à plein temps ? Quel sera l'impact sur le montant de ma retraite complète au terme de la retraite progressive ?

France Retraite

Pour connaitre le montant de votre retraite progressive, il faudrait faire des simulations particulières. En revanche, nous pouvons vous certifier que les points de retraite complémentaire seront cotisés sur votre rémunération brute à temps partiel. Par conséquent, vous allez acquérir moins de points Arrco et, si vous êtes cadre, moins de points Agirc.

JC Pernes, 57 ans

Est-ce que je peux prétendre à la retraite progressive à 60 ans avec 161 trimestres cotisés et avec un contrat en CDD à 40% d'un temps complet ?

France Retraite

D'après les informations communiquées, vous remplissez les conditions nécessaires pour bénéficier de la retraite progressive.

Relevé de carrière

Hélène, 49 ans

J'ai travaillé (et donc cotisé) pendant 6 ans à Londres. A-t-on une idée de ce qu'il adviendra de ces cotisations dans le contexte du « Brexit » ? Seront-elles toujours prises en compte dans le décompte des trimestres ?

France Retraite

Votre activité à Londres devrait être prise en compte au moment de votre retraite. Il y aura deux ans de période transitoire pendant laquelle les anciennes dispositions vont pouvoir s'appliquer. Ensuite, une nouvelle convention doit être négociée entre la France et le Royaume-Uni afin de pouvoir faire valider ces trimestres.

D.clot46, 59 ans

Combien de mois faut-il à un organisme de retraite complémentaire pour vérifier une carrière complète et mettre à jour des périodes manquantes après avoir fourni les justificatifs demandés ? J'en suis à 5 mois sans aucune information de cette caisse.

France Retraite

Les caisses de retraite peuvent mettre beaucoup de temps pour traiter les demandes de régularisation de carrière. Les délais moyens de traitement sont de 6 mois, mais cela peut aller jusqu'à 1 an. Les demandes sont priorisées en fonction de l'âge de l'assuré. Comme vous êtes proche de la retraite, votre dossier a plus de chance d'être traité rapidement. Il est vrai que les caisses de retraite donnent peu d'information sur l'état d'avancement des dossiers.

Age de départ à la retraite

ed5678, 63 ans

Je suis née en 1953 et l'âge de départ à la retraite était de 61 ans et 2 mois pour ma génération, soit le 1er octobre 2014 dans mon cas. J'envisage de prendre ma retraite au 1er janvier 2018. Est-ce une bonne date ? Les caisses complémentaires n'auront pas connaissance de mes cotisations 2017. Y a t-il un rattrapage des informations communiquées ?

France Retraite

Prendre sa retraite un 1er janvier est une très bonne idée puisque votre salaire de 2017 sera pris en compte dans le calcul de vos 25 meilleures années. De plus, vous aurez droit à des trimestres de surcote, si vous avez validé plus de 165 trimestres, qui sont décomptés en trimestres civils.

La liquidation de vos retraites se fera en deux temps : la liquidation provisoire et la liquidation définitive. Vous percevrez, dans un premier temps, votre pension correspondant à vos droits calculés jusqu'au 31 décembre 2016 (liquidation provisoire). Puis, lorsque votre caisse aura intégré vos droits 2017, vous recevrez une notification définitive avec un paiement rétroactif (il faut généralement compter entre 6 mois et 1 an).

Indemnités de fin de carrière

Bernard, 62 ans

Quel est le taux d'imposition des indemnités de fin de carrière ?

France Retraite

L'indemnité de départ à la retraite a valeur de salaire. Elle est soumise aux cotisations sociales et est imposable.

S'il s'agit d'une mise à la retraite par l'employeur, il s'agit d'une rupture du contrat de travail. Les indemnités versées sont alors exonérées de cotisations sociales à concurrence de deux plafonds annuels de la Sécurité sociale, soit 78.456 euros (39.228 x2) en 2017. Elles ne sont pas non plus assujettie à l'impôt sur le revenu à hauteur du montant le plus élevé entre :
- le minimum légal ou conventionnel, sans limitation de montant ;
- 50% de l'indemnité,
- 2 fois la rémunération annuelle brute

Ces deux derniers montants ne pouvant excéder 6 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale en vigueur à la date de versement, c'est à dire 235.368 euros (39.228 x 6).

Fiscalité des retraites

Choupy, 72 ans

Comment passe-t-on du brut au net sur le montant des pensions de retraite ?

France Retraite

Normalement, les prélèvements sociaux s'élèvent à 7,4% (6,6% de CSG, 0,5% de CRDS et 0,3% de CASA) pour les pensions de base et à 8,4% (6,6% de CSG, 0,5% de CRDS et 0,3% de CASA, 1% de contribution d'assurance maladie) pour les pensions complémentaires.

Toutefois, en fonction du revenu fiscal de référence, le retraité peut bénéficier d'un taux réduit de CSG à 3,8% ou d'un taux nul de CSG. S'il est exonéré de CSG, il n'est pas soumis à la CRDS, à la CASA et à la contribution d''assurance maladie. Avec la CSG à 3,8%, le retraité est assujetti à la CRDS, mais pas à la CASA et à la contribution maladie.

Zouheir, 47 ans

A quelle fiscalité ma retraite serait soumise si je déciderais de m'installer hors de l'Union européenne après mon départ à la retraite ?

France Retraite

En tant que résident étranger, vous ne serez pas soumis à la CSG, à la CRDS et à la CASA. Si vous relevez d'un régime français d'assurance maladie obligatoire, la retraite de base serait prélevée de 3,20% au titre de la maladie. Concernant les retraites complémentaires, elles seront prélevées à hauteur de 4,20%. En termes de fiscalité, vos retraites seront imposables soit dans votre pays de résidence, soit en France en tant que non résident selon ce que prévoit la convention fiscale entre les pays (s'il en existe une).

Réversion

Djawidalaa, 68 ans

Est-il possible de demander la pension de réversion de son conjoint décédé en disposant seulement du nom de son employeur ?

France Retraite

Il serait préférable d'obtenir le numéro de Sécurité sociale de votre conjoint défunt avant de faire les démarches auprès des caisses de retraite. Vous pourrez ensuite obtenir les relevés de carrière et le nom des caisses auprès desquelles il a été affilié de son vivant. Vous serez ensuite en mesure de contacter les caisses concernées pour demander la liquidation de la pension réversion. Attention : les conditions d'obtention, notamment d'âge, de durée de mariage ou de niveau de ressources, de la réversion diffèrent selon les régimes de retraite.


 

articles les plus lus

1. Retraites : ce que l’on sait de la réforme Macron
2. Suppression du RSI 2017-2018 : pourquoi, quand et quelles conséquences
3. Quel âge pour partir à la retraite en 2017 ?
4. Peut-on faire recalculer sa retraite ?
5. Quel est le rôle de ma caisse de retraite ?
 

Réseaux Sociaux