L’Assurance Retraite aide les chômeurs seniors à toucher leur prime de 300 euros


La Caisse nationale d'assurance vieillesse a annoncé le 25 septembre 2015 la mise à disposition dans son réseau de caisses de retraite d'un formulaire d'attestation de carrière destiné à faciliter l'obtention par certains demandeurs d'emploi âgés de plus de 60 ans de la nouvelle prime transitoire de solidarité.    

Les sans emploi de plus de 60 ans bénéficiaires des minima sociaux peuvent bénéficier d'une prime de 300 euros par mois

Les chômeurs âgés de 60 à 62 ans et bénéficiaires des minima sociaux vont pouvoir plus aisément demander à percevoir la prime de transition de solidarité (PTS). Dans un communiqué diffusé le 25 septembre 2015, la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) annonce qu’un formulaire dédié à la PTS est désormais disponible dans les caisses de retraite du régime général de la Sécurité sociale, le régime de base des salariés.

Evoquée dès novembre 2014 par François Hollande, puis confirmée en mai dernier par l’ex-ministre du Travail François Rebsamen, cette prime mensuelle de 300 euros, officialisée par un décret paru le 16 juillet au Journal Officiel, s’adresse aux demandeurs d’emploi nés entre le 1er janvier 1954 et le 31 décembre 1955, âgés d’au moins 60 ans, ayant épuisé leurs droits aux allocations chômage et bénéficiaires de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou du revenu de solidarité active (RSA).

Précision importante : les demandeurs doivent « avoir validé le nombre de trimestres permettant d’accéder à une retraite à taux plein à l’extinction des droits à l’allocation d’assurance chômage », rappelle le communiqué de la Cnav. Versée par Pôle Emploi, la PTS est en effet destinée aux chômeurs seniors en fin de droits qui ne peuvent pas partir à la retraite car ils n’ont pas atteint l’âge légal de départ (62 ans) alors qu’ils disposent de tous leurs trimestres de cotisation.

38.000 bénéficiaires potentiels

« Pour faciliter la vérification de cette dernière condition, un formulaire d’attestation de carrière dédié est à disposition au sein du réseau des caisses du régime général », souligne le communiqué. A la différence des relevés individuels de situation (RIS) envoyés tous les 5 ans aux actifs à compter de leurs 35 ans, ces attestations de carrière mentionnent distinctement la date à laquelle les assurés réunissent le nombre de trimestres requis pour leur génération.

« Cette information est en effet demandée par Pôle Emploi pour apprécier le droit à la prime transitoire de solidarité », explique la Cnav. La PTS, attribuée au titre des périodes débutant à compter du 1er juin 2015, doit être demandée au plus tard au 31 décembre 2017. Selon le ministère du Travail, cette prime, qui vient en complément de l’ASS ou du RSA, devrait bénéficier à 38.000 personnes.