L’EIG, ou estimation indicative globale de retraite


> Qu’est-ce que l’estimation indicative globale

A l’approche du départ en retraite (à 55 et 60 ans, puis tous les 5 ans), les régimes de retraites obligatoires de base et complémentaires envoient par courrier à chaque affilié une estimation indicative globale (EIG) du montant des pensions de retraite futures.

Outre les informations contenues dans le relevé de situation individuelle (RIS), l’estimation indicative globale comporte une évaluation du montant que vous percevrez une fois à la retraite à différents âges de départ entre l’âge légal et l’âge du taux plein.

> Comment est calculée l’estimation indicative globale ?

Cette estimation, multi-régimes (Cnav, Agirc-Arrco, MSA, RSI, pensions de l’Etat, CNRACL, Ircantec, régimes spéciaux, etc.) est calculée à partir de l’ensemble de vos droits acquis, d’hypothèses sur vos revenus futurs stabilisés jusqu’à votre départ à la retraite et de la réglementation en vigueur au jour du calcul.

Ce document n’a cependant qu’une valeur indicative : l’estimation fournie peut varier avec la retraite que vous percevrez réellement, en fonction des aléas de la fin de votre carrière professionnelle (chômage, changement de statut, etc.).

Ce droit à l’information a été instauré par la loi de réforme des retraites du 21 août 2003, dite réforme « Fillon ».

Pratique
>> Calendrier d’envoi des estimations indicatives globales (EIG) de retraite jusqu’en 2015