« L’impact du Brexit sur la retraite des expatriés dépendra des accords signés par Londres »

Partagez

AVIS D'EXPERT - La sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne peut avoir des conséquences sur les retraites des Français qui vont travailler outre-Manche. Les retraités qui perçoivent des pensions britanniques pâtissent déjà de la baisse de la livre, constate Cédric Robin, gérant de Référence Retraite, un cabinet de conseil et d'optimisation de la retraite.

Comment le Brexit pourrait toucher la retraite des expatriés français
 

Le vote des Britanniques en faveur de la sortie de leur pays de l'Union européenne (UE) risque d'avoir des impacts négatifs pour les Français expatriés au Royaume-Uni et, à plus court terme, pour les retraités qui ont effectué une partie de leur carrière professionnelle outre-Manche.

Pour les expatriés français

Un Français qui travaille hors des frontières cotise pour sa retraite dans son pays d'accueil. Si cet Etat fait partie de l'Espace économique européen (l'UE + la Norvège + le Liechtenstein + l'Islande), ces périodes d'activité sont retenues comme des trimestres validés dans l'Hexagone et sont prises en compte pour le calcul de sa retraite française.

Pour les assurés ayant déjà travaillé au Royaume-Uni, les périodes accomplies compteront donc pour leur retraite tricolore. En revanche, la question va se poser pour les expatriés français qui travailleront sur le sol britannique une fois le « Brexit » enclenché. En réalité, tout va dépendre des futurs accords de sécurité sociale conclus par Londres.

Si le Royaume-Uni maintient sa participation aux accords européens de sécurité sociale, il n'y aura pas de changement par rapport à la situation actuelle. L'ensemble des trimestres acquis outre-Manche seront pris en compte pour la retraite française, y compris si l'assuré a cotisé dans un pays tiers ayant signé une convention bilatérale avec la France.

Autre possibilité : Londres conclut des conventions bilatérales de sécurité sociale avec chacun des 27 Etats de l'UE (dont la France). Les périodes de travail à l'étranger sont prises en compte, sauf si l'accord bilatéral prévoit une clause de non-cumul des conventions. Dans ce dernier cas, pour un Français qui aurait cotisé en France, au Royaume-Uni et dans un troisième pays ayant un accord bilatéral avec Paris, seule une des deux périodes passées à l'étranger serait alors prise en compte. Toutefois, si Londres signe une convention avec le troisième pays en question tout en prévoyant la prise en compte des périodes d'activité dans les Etats tiers, l'ensemble des périodes à l'étranger sera alors comptabilisé. On le voit, la nature et le contenu des accords paraphés par le Royaume-Uni vont être déterminants.

Pour les retraités français

Les retraités français qui ont travaillé au Royaume-Uni et qui, à ce titre, perçoivent une pension britannique en plus de leur pension française sont, eux, déjà impactés par le « Brexit ». La victoire du camp du « Leave » a entraîné une forte dépréciation de la livre sterling face à l'euro.

Leurs retraites britanniques étant libellées dans la monnaie de Sa Gracieuse Majesté, le change leur est nettement moins favorable. Dans certains cas, la perte peut s'élever à plusieurs centaines d'euros par mois.

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS technico-commercial option génie mécanique, Cédric Robin a démarré sa carrière dans l'industrie. Il a d'abord été gérant de la société Plastibrune, fabricant de pièces plastiques pour les exploitants forestiers et les scieries. Il est ensuite devenu responsable commercial pour l'aciériste Ets Emile Maurin Acier, puis chargé d'affaires de la société d'import de pièces mécaniques CRD Import. A 39 ans, Cédric Robin est co-fondateur et dirigeant de Référence Retraite, un cabinet de conseil et d'optimisation de la retraite à destination des chefs d'entreprise. Il est également membre de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME).


A lire également
« Suite au Brexit, les expatriés français ont intérêt à transférer en France leur fonds de pension britannique »

 
L'ASSURANCE VIE plus rentable que le LIVRET A !
Trouvez l'assurance vie adaptée à vos besoins - devis gratuit

 

Réseaux Sociaux