La réforme des retraites, « un décret à l’eau tiède » pour Force Ouvrière

Partagez

reforme, retraites, reaction, force, ouvriere

Le secrétaire général de Force Ouvrière (FO) Jean-Claude Mailly a estimé sur Europe 1 que le décret rétablissant le départ en retraite à 60 ans au titre des « carrières longues » débutées à 18 et 19 ans, avec 41 annuités de cotisations, « allait dans le bon sens ». Pour autant, la prise en compte de deux trimestres supplémentaires pour les congés maternité et les périodes de chômage « est insuffisant ».

« Un décret à l'eau tiède ». C'est le jugement porté par Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière (FO), sur le décret permettant aux personnes ayant débuté leurs carrières à 18 et 19 ans et ayant accumulé 41 annuités de cotisations de partir en retraite à 60 ans. « Certes le gouvernement a décidé de prendre en compte deux trimestres supplémentaires pour les congés maternité et les chômeurs, mais c'est insuffisant », a-t-il expliqué sur l'antenne d'Europe 1, considérant que deux trimestres supplémentaires « ce n'est rien pour les chômeurs de longue durée ».

Jean-Claude Mailly considère de fait que le décret doit être amélioré selon lui. « C'est pourquoi nous allons continuer à peser, puisqu'il ne s'agit que de la présentation d'un projet. Ce n'est donc pas définitif. » Il entend donc faire valoir la position du syndicat lors de la conférence sociale des 9 et 10 juillet, estimant qu'à cette occasion « le débat sur les retraites allait redémarrer sur l'ensemble du dossier ».

 

articles les plus lus

1. RAFP : comment fonctionne la retraite additionnelle de la fonction publique
2. Comment calculer sa retraite ?
3. Peut-on cumuler une pension de retraite et une prestation sociale ?
 

Réseaux Sociaux