« Le fonds Euro-croissance est bien adapté à la préparation à la retraite »


INTERVIEW – L'association d'épargnants Agipi lance le 6 novembre 2014 un fonds Euro-croissance assuré par Axa. Son délégué général Valéry Jost explique pourquoi ce nouveau support d'assurance vie sera proposé dans le contrat de retraite Madelin distribué par l'association.    

Valéry Jost

Toutsurlaretraite.com : Pourquoi proposer un fonds Euro-croissance dans votre contrat Madelin et non dans un contrat d’assurance vie « classique » ?
Valéry Jost, délégué général de l’Agipi : Les fonds Euro-croissance constituent un produit hybride situé entre les fonds en euros qui offrent une garantie du capital à tout moment et les unités de compte où le risque de moins-value est porté par les assurés. Ces nouveaux supports d’investissement proposent une garantie sur le capital uniquement à terme, en contrepartie d’une promesse de rendement plus élevé. On s’inscrit là dans le long terme, c’est-à-dire dans un horizon de placement particulièrement bien adapté à la constitution d’un revenu de remplacement à la retraite. Par ailleurs, notre association détient 10% du marché français des contrats de retraite Madelin. Enfin, il se trouve que FAR, notre contrat Madelin, fête ses 20 ans d’existence cette année.

 

Comment fonctionne concrètement ce fonds ?
Puisque le fonds Agipi Euro-croissance va s’inscrire dans la préparation à la retraite, le support va proposer une garantie sur le capital au terme désigné par l’assuré pour partir à la retraite et à défaut, à 62 ans. Il faudra toutefois avoir souscrit au fonds au moins 10 ans auparavant. La part de provision de diversification au sein de chaque adhésion évoluera en fonction de l’âge de l’assuré. Plus le souscripteur du contrat FAR sera jeune, plus les versements seront affectés à la provision de diversification et donc potentiellement rémunérateurs. La provision de diversification pourra représenter de l’ordre de 20% du fonds compte tenu de l’âge moyen des souscripteurs pour refléter une réelle diversification de l’actif vers les actions notamment.

 

Quel sera le rendement ?
Nous ne pouvons pas nous engager sur un taux de rendement tout simplement parce que nous ne savons pas comment les marchés financiers vont évoluer dans les prochaines années ! Ce que nous pourrons promettre à nos adhérents, c’est que s’ils ont versé 100.000 euros sur leur contrat, ils seront sûrs de récupérer 100.000 euros pour constituer leur rente lorsqu’ils auront atteints l’âge de la retraite et qu’ils pourront percevoir davantage si des plus-values ont été réalisées. Et surtout, sur le contrat FAR, à chaque versement effectué sur le fonds Agipi Euro-croissance comme sur le fonds en euros, l’assuré acquiert une garantie de rente qui ne peut diminuer et s’ajoute aux garanties déjà acquises.

J’en profite pour souligner que le contrat FAR est le seul Madelin à offrir, en phase de constitution de capital, une garantie plancher sans limitation de montant en cas de décès. En gardant le même exemple, les bénéficiaires survivants sont assurés de toucher au moins 100.000 euros, même en cas de moins-values. En d’autres termes, les gains sont enregistrés mais pas les pertes.

 

Mais alors, quel intérêt pour vos adhérents de souscrire à un fonds Euro-croissance ?
Le fonds Euro-croissance Agipi permet de diversifier son épargne. Il constituera le douzième support disponible dans notre contrat FAR. Nous avons été parmi les premiers à proposer à nos adhérents des conventions de gestion leur permettant de diversifier leur épargne entre fonds en euros et unités de compte et pour donner toute sa place à l’Euro-croissance, nous avons créé de nouvelles conventions de gestion qui accueillent le fonds Euro-croissance dans les mêmes conditions que le fonds en euros. Nos adhérents auront aussi la possibilité de composer librement leur propre convention en allouant la part qu’ils souhaitent au fonds Euro-croissance. Je rappelle que le fonds Agipi Euro-croissance offre une garantie en capital, ce qui n’est pas rien non plus. Davantage que le rendement, les épargnants cherchent aujourd’hui avant tout de la sécurité.

 

Vos adhérents pourront-ils transformer leur fonds euros en fonds Euro-croissance ?
Oui, les fonds en euros souscrits dans le cadre de notre contrat de retraite Madelin FAR pourront être transformés en fonds Agipi Euro-croissance. La question de l’antériorité fiscale ne se pose pas puisque ce type de produit ne permet pas les rachats anticipés.

 

Quels seront les montants des frais appliqués ?
Les frais de versements s’élèveront à 5%. Les frais de gestion seront fixés à 0,70%, ce qui nous semble très compétitif sur ce type de produit. Il n’y aura pas de frais de sortie. Un arbitrage gratuit sera octroyé par an dans le cadre des conventions de gestion.

Propos recueillis par Jean-Philippe Dubosc

A lire aussi :

L’épargne retraite individuelle se porte bien