Le futur simulateur public de retraite sera réservé aux plus de 45 ans

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

 

Selon les informations de Toutsurlaretraite.com, l’utilisation du futur simulateur en ligne public de pension, prévu dans la dernière réforme des retraites, sera limitée aux assurés de plus de 45 ans. Prévu pour être lancé fin 2015, cet outil, qui va permettre de connaître le montant de sa retraite, sera configuré pour que seuls les internautes nés avant 1971 puissent remplir les champs d’information.

Le simulateur va s’appuyer sur les données du relevé individuel de situation (RIS) qui recense l’ensemble des trimestres cotisés dans les différents régimes durant sa vie professionnelle. Alors que le RIS est envoyé par courrier aux assurés tous les 5 ans à partir de 35 ans et est téléchargeable n’importe quand sur la plupart des sites des caisses de retraite, il a été décidé qu’une estimation de pension ne pouvait être fiable, compte tenu des aléas de carrière (chômage, formation, expatriation…) et des changements réglementaires, qu’à compter de 45 ans.

Les plus jeunes pourront toujours continuer à utiliser M@rel, l’outil de simulation du GIP Info Retraite, l’organisme d’information commun aux 35 régimes français de retraite. Le lancement du simulateur public (dont le nom n’est pas encore connu) ne signe en effet pas la mort de M@rel. Basé cette fois-ci sur de simples données déclaratives, ce dernier site, qui enregistre 4.000 connexions par jour, est accessible à tout âge. Contrairement au futur simulateur public qui va s’appuyer sur des données réelles, il donne notamment la possibilité aux assurés de mesurer l’impact de choix professionnels ou personnels (maternité, passage à temps partiel, retraite progressive…) sur le montant de leur future retraite. Les deux outils ont donc été jugés complémentaires.

 

A lire aussi :

Simul-retraite.fr estime les retraites des futurs veufs et veuves

ARTICLES CONNEXES
Menu