Les agents de la RATP partent à la retraite à 54 ans en moyenne


 

En matière de retraite, cela vaut le coup de travailler à la RATP. Selon un document du Conseil d’orientation des retraites (COR) portant sur les droits liquidés en 2012, qui sera rendu public le 27 mai 2015, les agents de la régie des transports parisiens partent en moyenne à… 54 ans. Soit presque huit ans plus tôt que l’âge légal de départ (62 ans d’ici 2017) !

A titre de comparaison, les salariés du secteur privé ont liquidé, toujours en 2012, leurs retraites en moyenne à 62 ans et 2 mois. Pire : si l’on met de côté les dispositifs de retraite anticipée pour carrière longue, l’âge moyen de départ grimpe à 62 ans et neuf mois. De leur côté, les professions libérales sont parties en moyenne à la retraite à 64 ans en 2012. Les avocats sont les champions toutes catégories avec un départ de la vie active à 64 ans et 4 mois.

S’il existe autant d’écart entre les métiers ou les statuts, c’est parce qu’ils ne relèvent pas des mêmes régimes et donc des mêmes règles. Les agents de la RATP bénéficient ainsi d’un régime dit « spécial » qui prévoit un départ à la retraite à partir de 50 ans pour les agents de conduite et d’entretien. Même chose à la SNCF où les conducteurs de train peuvent partir dès 50 ans. Les danseurs de l’Opéra national de Paris font encore mieux avec une mise à la retraite d’office fixée à 40 ans pour les artistes du ballet. Tout juste quadra, la danseuse étoile Aurélie Dupont a ainsi dû définitivement quitter la scène le 18 mai dernier.

 

A lire également :

Retraite anticipée temporairement étendue à la RATP