Les nouveaux montants et plafonds du minimum vieillesse


 

Une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) datée du 29 octobre 2014 fixe les nouveaux montants et plafonds de ressources des différentes allocations qui composent le minimum vieillesse. La loi de financement rectificative de Sécurité sociale (LFRSS) du 8 août 2014 instaure une revalorisation exceptionnelle au 1er octobre du minimum vieillesse qui s’ajoute à celle de 0,6% appliquée au 1er avril dernier.

 

Comme annoncé dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015, actuellement en discussion, et confirmé par un décret publié le 22 octobre, le montant de l’allocation aux vieux travailleurs salariés (AVTS), du secours viager, de l’allocation aux mères de familles (AMF) fusionnés depuis 2006 dans l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), est porté au 1er octobre à 800 euros par mois pour une personne seule et à 1.242 euros par mois pour un couple. Les plafonds de ressources à ne pas dépasser pour en bénéficier sont fixés à 9.600 euros par mois pour une personne seule et à 14.904 euros pour un couple.

L’allocation supplémentaire, supprimée depuis le 1er janvier 2007 mais qui compte encore des bénéficiaires (des plus de 65 ans percevant un avantage vieillesse ou une pension d’invalidité), est revalorisée, également au 1er octobre, à 518,33 euros pour une personne seule et à 678,76 euros pour un couple. Les plafonds de ressources sont identiques à ceux de l’Aspa (9.600 euros par mois pour une personne seule, 14.904 euros pour un couple).

 

A lire aussi :

Retraites : les bénéficiaires du minimum vieillesse autorisés à travailler