Les plus de 75 ans de plus en plus seuls


 

Sans surprise, les personnes âgées constituent la catégorie la plus touchée par l’isolement relationnel. 27% des plus de 75 ans se déclarent dans cette situation, contre 12% des Français tous âges confondus, selon le 4ème baromètre « Les solitudes en France » publié le 7 juillet 2014 par la Fondation de France.

D’après cette enquête réalisée auprès de 4.007 individus âgés de 18 ans et plus, le sentiment gagne du terrain chez les personnes âgées. 16% des plus de 75 ans souffraient de solitude en 2010, soit 11 points de moins qu’aujourd’hui. Par ailleurs, il n’y a plus d’écart entre les hommes et les femmes alors qu’il existait une différence de 6 points il y a quatre ans (13% chez les hommes, 19% chez les femmes).

En cumulant les données des quatre éditions du baromètre, il ressort que 25% des plus de 75 ans percevant moins de 1.000 euros de revenus par mois se sentent seuls, contre 23% de ceux qui touchent plus de 1.000 euros par mois. « Le fait de bénéficier d’une situation économique plus favorable n’est donc pas forcément une garantie d’intégration à la vie sociale chez les seniors », en conclut l’étude.

En revanche, l’habitat en zone urbaine semble aggraver le phénomène. « 33% des personnes âgées résidant dans une ville de plus de 100.000 habitants sont en situation d’isolement contre 21% des personnes âgées résidant au sein d’une commune rurale. Ces chiffres étaient respectivement de 28% et 21% en 2013 », souligne l’étude.

 

A lire aussi :

Près de 9 personnes âgées sur 10 se disent « heureuses »