Les retards des caisses de retraite résorbés en 2015


 

A A compter de l’an prochain, plus aucune caisse d’assurance retraite et de santé au travail (Carsat) ne devrait souffrir de retard dans le traitement des dossiers de demandes de retraite. « Dès le 1er trimestre 2015, il n’y aura plus de retard », a promis lors d’une conférence de presse organisée le 12 novembre 2014 Pierre Mayeur, le directeur de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) qui regroupe les 15 Carsat régionales.

Face à l’afflux de dossiers consécutifs à la fois au « papy-boom » et à l’extension de la retraite anticipée pour « carrières longues », certaines caisses, comme celles de Nord-Picardie ou de Bretagne, ont été contraintes à la rentrée de fermer leurs agences pour résorber le « stock » en souffrance. Pour éviter que ce type de situation ne se répète, une direction nationale de la retraite a été instaurée au sein de la Cnav. Elle est chargée d’envoyer à chaque Carsat les prévisions de départs à la retraite dans leur région afin de mieux les aider à anticiper les montées en charge.

 

A lire aussi :

« Nous sommes confrontés à un nouveau pic de demandes de retraite »