Les taux réduits de cotisation retraite en 2015


 

Au 1er janvier 2015, les cotisations d’assurance vieillesse et veuvage ont augmenté pour tous les actifs mais pas dans les mêmes proportions. Si les salariés ont vu leurs cotisations « plafonnées » (comprises dans le plafond mensuel de la Sécurité sociale) progresser de 0,05 point pour atteindre 6,85% et leurs cotisations « déplafonnées » (assises sur l’ensemble de la rémunération) croître également de 0,05 point à 0,30%, il n’en va pas de même pour toutes les professions.

Une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) datée du 30 janvier 2015 détaille les taux de cotisation réduits pour 2015. Ainsi, les journalistes ont subi une hausse de leurs cotisations « plafonnées » de seulement 0,04 point à 5,48%. Idem pour les professions médicales à temps partiel dont les cotisations « plafonnées » passent de 4,76% à 4,80%. En revanche, les cotisations « déplafonnées » des deux professions sont alignées sur celles des salariés : 0,30% en 2015, en augmentation de 0,05 point.

En définitive, ce sont les artistes de spectacle, les mannequins et les acteurs « de complément » (figurants) qui sont les mieux lotis. Non seulement, leurs cotisations « plafonnées » progressent d’un petit 0,04 point à 4,80% mais leurs cotisations « déplafonnées » s’élèvent à 0,21%, en hausse d’à peine 0,04 point. Toutefois, si tous ces professionnels cotisent moins, ils perçoivent des retraites proportionnellement moindres. Les journalistes ont, depuis peu, la possibilité s’ils le souhaitent de cotiser au même taux que les autres salariés. Ils perçoivent alors, à carrière égales, les mêmes niveaux de prestations.

 

A lire aussi :

Les jeunes cotisent de plus en plus tard à la retraite