Pas de réversion pour la retraite du combattant


La retraite du combattant ne permet pas non plus au conjoint de bénéficier d'une réversion.

Cette retraite n’est pas une pension professionnelle. Il s’agit d’une reconnaissance de la Nation délivrée aux militaires ayant combattu. Ces derniers doivent être titulaires de la carte du combattant mais aussi d’une pension d’invalidité de plus de 50%, ou d’aides financières (allocation de solidarité aux personnes âgées, allocation spéciale vieillesse…).

La retraite du combattant s’élève à 589,96 euros par an (au 1er juillet 2010).

>> Article suivant : les règles pour les agriculteurs