Perco, Casa, retraite des artisans et commerçants : les infos qu’il ne fallait pas rater


Alors que le plan d'épargne retraite collectif rencontre de plus en plus de succès, une enquête révèle que les seniors estiment ne pas avoir assez épargné pour leurs vieux jours. Un manque d'argent qui va être d'autant plus douloureux avec la nouvelle taxe sur les pensions. Retour sur l'actualité de la semaine.

retraite, actualite, semaine, perco, casa, epargne

> Le Perco voit la vie en rose

Le plan d’épargne pour la retraite collectif, qui permet aux salariés de toucher une rente au moment de leur départ en retraite a le vent en poupe. Selon les données diffusées par l’Association française de gestion financière (AFG), au 30 juin, 155.000 entreprises proposaient des Perco, pour 1,2 million de salariés bénéficiaires, des chiffres en hausse de 15 et 35% respectivement. L’encours total est également en forte hausse (+25%), à six milliards d’euros. Au total sur les six premiers mois de l’année, 940 millions d’euros (+16,5%) ont été orientés vers ces plans d’épargne retraite. >> En savoir plus

> Les retraités font grise mine

Le niveau de vie à la retraite demeure un sujet d’inquiétude pour les Français montre l’étude « Les seniors et l’argent » réalisée par TNS-Sofres pour BNP Paribas – Notre Temps, auprès de 1.000 retraités âgés de plus de 65 ans. Ainsi, les sondés sont 55% à juger insuffisant le montant de leur pension contre 42% à estimer leur retraite suffisante. Rétrospectivement, les seniors sont 34% à reconnaître ne pas avoir suffisamment préparé leur retraite sur le plan financier. De plus, les seniors se disent victimes de la crise, 53% ayant vu leur niveau de vie baisser. D’où une réduction des dépenses depuis un an sur les loisirs, l’énergie et l’habillement. >> En savoir plus

> Feu vert pour la taxe sur les pensions

Après l’Assemblée nationale, le Sénat a adopté l’article 16 du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS), qui instaure une taxe à hauteur de 0,3% sur les pensions de retraite à compter du 1er avril 2013. Paradoxe : au final le projet de Budget a été rejeté par les sénateurs. Mais il ne s’agit que d’un contretemps, car il repassera devant les députés qui auront le dernier mot. >> En savoir plus