Perp : 60.000 nouveaux contrats souscrits en 2011 (FFSA et Gema)


La Fédération Française des Sociétés d'Assurances (FFSA) et le Groupement des entreprises mutuelles d'assurances (Gema) ont publié une étude sur les Plans d'épargne retraite populaire (Perp) en 2011. Ce produit d'épargne a vu son nombre augmenter de 1% l'an passé, soit 60.000 nouveaux PERP de plus en France.

retraite, epargne, perp

En 2011, 60.000 nouveaux Perp ont été souscrits par les particuliers auprès des sociétés d’assurances, ce qui porte le nombre de plans en cours à plus de 2,1 millions à la fin de l’année 2011, soit une progression de 1 % entre 2010 et 2011, selon les données de l’étude commune menée par la FFSA et le Gema.

« La quasi‐totalité des Perp en cours sont en phase de constitution. On estime à environ 8.000 le nombre de plans en phase de liquidation à la fin de l’année 2011. Le taux de détention de la population « cible » ayant souscrit un Perp s’établit à 8,9 % au 31 décembre 2011 », précisent les deux institutions.

Au cours de l’année 2011, les détenteurs de Perp ont versé 1,1 milliard d’euros de cotisations sur leur plan, soit un montant en augmentation de 4 % par rapport à 2010. Les sociétés d’assurances ont versé 205 millions d’euros de prestations au titre des Perp en 2011, soit une hausse de 36 % par rapport à l’année précédente, après une hausse de 57 % en 2010.

L’encours moyen des Perp en phase de constitution s’établit à 3.400 euros fin 2011 contre 3.020 euros à la fin de l’année précédente, soit une progression de 13 %. L’encours moyen des plans en phase de liquidation est de 22.500 euros.

En savoir plus
>> Tout sur le Perp