Plus de 145.000 retraites anticipées pour « carrière longue » en 2014


Selon le ministère des Affaires sociales, un peu plus de 145.000 salariés ont pu partir plus tôt à la retraite l'an dernier grâce au dispositif « carrière longue ». Un nombre qui devrait augmenter compte tenu de l'allongement de son périmètre.    

un senior

L’année dernière, plus de 145.000 salariés ont bénéficié d’un départ à la retraite anticipé au titre du dispositif « carrière longue ». Ce nombre est mentionné dans un dossier de presse diffusé le 20 janvier 2015 par le ministère des Affaires sociales. 30% des bénéficiaires travaillaient dans l’industrie, 11% dans la construction et 15% dans le commerce, précise le document.

Pour rappel, le dispositif « carrière longue », instauré par la loi Fillon de 2003, permet aux actifs ayant travaillé jeune et disposant de tous leurs trimestres de cotisation de partir plus tôt à la retraite. Le décret du 2 juillet 2012, signé par François Hollande, a étendu son périmètre aux actifs ayant débuté avant 20 ans (avant 17 ans auparavant).

 

Moins que prévu

Dans le cadre de la dernière réforme des retraites, un décret est paru le 20 mars 2014 élargissant le périmètre des trimestres pris en compte. Quatre trimestres au lieu de deux sont désormais comptabilisés au titre des périodes de chômage indemnisées. Les deux trimestres au titre de la maternité sont passés à quatre trimestres ou à six trimestres pour les grossesses gémellaires ou du troisième enfant. L‘invalidité donne droit dorénavant à deux trimestres. Ces trimestres s’ajoutent aux quatre déjà prévus au titre du service national et au titre de la maladie et/ou des accidents du travail.

A noter : à l’occasion de la célébration le 2 juillet 2014 des deux ans du « décret Hollande », la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine avait annoncé 160.000 retraites anticipées pour « carrières longues » en 2014 et 180.000 en 2017. C’est plus que les 145.000 départs mentionnés dans le dossier de presse. La différence vient sûrement du fait que le chiffre concerne uniquement le régime général des salariés et n’englobe donc pas les fonctionnaires et les indépendants, également éligibles au dispositif.

 

A lire aussi :

Retraites : 21% des salariés partent plus tard que prévuRetraites : 21% des salariés partent plus tard que prévu