Près de 70% des Français aisés épargnent pour leur retraite


Sur un panel de 984 épargnants détenant entre 75.000 et 300.000 euros en banque, 64% déclarent mettre de l’argent de côté en prévision de leur retraite, selon la 1ère édition de l’étude annuelle sur les investisseurs français publiée le 29 août 2014 par Natixis Global Asset Management. Et 8% disent avoir l’intention de le faire.

Normal : 69% des sondés estiment que les seules pensions de retraite ne leur permettront pas de maintenir un niveau de vie acceptable. La moitié d’entre eux évaluent à 1.000 euros par mois le montant du complément nécessaire pour vivre convenablement et un sur cinq à au moins 1.500 euros. Les trois-quarts des personnes interrogées envisagent d’épargner 100.000 euros en vue de préparer leur retraite.

 

Etonnamment, ils privilégient les produits d’épargne à court et moyen termes. 33% citent les comptes et livrets à terme, 28% l’assurance vie et moins de 10% les placements boursiers ou financiers (PEA, actions, obligations…). Seuls 16% disposent d’un plan d’épargne retraite populaire (Perp).

 

D’une manière générale, ils recherchent davantage la sécurité que le rendement. Pour 55% des sondés, un investissement réussi est celui qui assure la préservation et la garantie du capital. La moitié des épargnants aisés souhaitent des placements les moins sensibles possibles aux fluctuations des marchés financiers. 41% veulent même des placements « insensibles ».

 

A lire aussi :

Retraites : les artisans pas plus prévoyants que les autres

Epargne retraite : des rentes faibles comparées aux régimes obligatoires