Réforme des retraites : adoption au Sénat de l’amendement prévoyant le maintien de l’âge de départ à la retraite sans décote à 65 ans pour les mères de famille de 3 enfants nées avant 1956


L'amendement 1182 déposé par le gouvernement à la demande de Nicolas Sarkozy a été adopté par les sénateurs. Les parents de 3 enfants, mères en tête, nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955 sont concernés.

L’amendement (n. 1182) permettant le maintien de l’âge de départ à la retraite sans décote à 65 ans pour certaines mères de trois enfants, a été adopté au Sénat, lundi 11 octobre après-midi par 184 voix pour et 24 contre, les 116 sénateurs socialistes s’étant abstenus.

Cet amendement maintient à 65 ans l’âge d’annulation de la décote de la retraite pour les parents de trois enfants nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1955 inclus « sous réserve qu’ils aient interrompu ou réduit leur activité professionnelle pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants ».

Environ 130.000 mères seront concernées. Pour bénéficier de cette disposition, les parents devront avoir préalablement validé une durée minimale d’assurance auprès d’un régime de retraite français ou européen (État membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Confédération suisse).

Les modalités d’application seront fixées par décret en Conseil d’État.