Réforme des retraites : la « commission des Sages » commence à prendre corps


Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé le nom de la présidente de la future commission chargée de réfléchir à une réforme des retraites. Le reste des membres de la commission sera dévoilé le 27 février.

retraite, commission

 

On en sait un peu plus sur la fameuse commission des Sages chargée de délivrer au gouvernement des pistes de réflexion sur la future réforme des retraites. Dans un communiqué daté du 20 février, Matignon a annoncé que la composition de ce groupe d’experts, rebaptisé « commission pour l’avenir des retraites », sera dévoilée par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, le 27 février prochain.
Comme la « feuille de route » de la grande conférence sociale des 9 et 10 juillet derniers l’a prévu, cette commission sera chargée, « sur la base des rapports du Conseil d’orientation des retraites et d’un cahier des charges qui lui sera remis le jour de son installation, de formuler différentes pistes de réforme des retraites à plus ou moins long terme ». Ces pistes serviront ensuite de base de réflexion à la concertation prévue avec les partenaires sociaux. Cette discussion sera elle-même le préalable à la seconde grande conférence sociale de juillet prochain qui décidera des grandes lignes de la loi sur les retraites, vraisemblablement examinée fin 2013.

Moins de dix membres

En attendant, Matignon a d’ores et déjà communiqué le nom du président de la commission pour l’avenir des retraites. Il s’agit de la conseillère d’Etat, Yannick Moreau, qui a été la première présidente du Conseil d’orientation des retraites (COR), institution consultative désormais présidée par Raphaël Hadas-Lebel. « C’est un bon choix. Elle a des tripes et elle connait parfaitement le dossier des retraites », déclare, à Toutsurlaretraite.com, un membre actuel du COR qui a souhaité garder l’anonymat. D’autres observateurs se demandent si une haut-fonctionnaire sera réellement libre de ses opinions.
La commission devrait compter moins de dix membres, comme la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, l’avait confié à Toutsurlaretraite.com. « Ce seront des personnalités qui, à un titre ou un autre, peuvent apporter quelque chose. Ce ne seront pas des parlementaires, ni des partenaires sociaux », nous avait alors précisé la ministre, en charge des retraites. Selon nos informations, il n’y aurait pas d’économistes au sein de la commission, contrairement aux rumeurs qui circulent.

 

Sur le même thème, consultez l’article : Le gouvernement n’exclut aucune piste pour la réforme des retraites