Réforme des retraites : le report de l’âge est « injuste et pénalisant pour les salariés » estime la CGT


Alors que les mesures d'âge de la réforme des retraites de 2010 entrent en vigueur ce vendredi 1er juillet, la CGT pointe le caractère « injuste et inefficace » du recul de l'âge légal de départ.

Le report de 4 mois de l’âge de la retraite pour les salariés nés entre le 1er juillet et le 31 décembre 1951 entre en application le vendredi 1er juillet 2011. La CGT, rappelle dans un communiqué que cette mesure va concerner « pour la seule année 2011 plus de 200 000 personnes qui ne pourront accéder à la retraite à 60 ans ».

Selon le syndicat, plusieurs salariés « vont faire les frais du report d’âge ». La CGT cite ainsi les salariés ayant quitté leur entreprise dans le cadre de départs volontaires assortis d’une période d’indemnisation chômage « calculée souvent au plus juste » et qui vont se retrouver en fin d’indemnisation. « La suppression de l’Allocation équivalent retraite (AER) au 1er janvier 2011 va entraîner que ces salariés ne percevront que les minima sociaux. »

Le syndicat ajoute que les salariés ayant été exposés à la pénibilité vont aussi être pénalisés par le report d’âge « puisque seuls ceux affectés d’une incapacité d’au moins 20 % pourront bénéficier automatiquement du maintien du départ à 60 ans. »

La CGT estime ainsi « injuste et inefficace » ces nouvelles mesures « d’autant que les derniers chiffres du chômage sont là pour rappeler que la situation des salariés âgés ne s’améliore pas, bien au contraire ». Elle avertit que la bataille des retraites n’est pas encore finie et qu’elle « sera, à n’en pas douter, un des éléments au cœur de la mobilisation interprofessionnelle de la prochaine rentrée. »

En savoir plus
>> Age de la retraite : ce qui change au 1er juillet 2011
>> Les chiffres du chômage des seniors en mai 2011