Réforme des retraites : maintien du taux plein à 65 ans pour les parents ayant élevé trois enfants


Le gouvernement a proposé un amendement maintenant l'âge de départ à la retraite à sans décote à 65 ans, pour les parents ayant interrompu leurs activités professionnelles pour élever au moins trois enfants.

Alors que le Sénat examine le projet de réforme des retraites votée par l’Assemblée Nationale, le ministre du Travail, Eric Woerth, a consenti quelques aménagements, notamment sur les pensions des mères de famille.

Il a ainsi proposé de maintenir « à 65 ans l’âge d’annulation de la décote pour les parents de trois enfants nés avant 1955 sous réserve qu’ils aient interrompu ou réduit leur activité professionnelle pour se consacrer à l’éducation de leurs enfants. Pour bénéficier de cette disposition, les parents devront avoir validé préalablement une durée minimale d’assurance auprès d’un régime français ou européen ».

Même si pour des raisons de parité homme/femme, cet amendement évoque les parents, il s’adresse principalement aux mères de famille ayant arrêté de travailler pour s’occuper de leurs enfants. Plusieurs conditions sont néanmoins nécessaires : avoir eu ou élevé au moins trois enfants ; avoir interrompu ou réduit ses activités professionnelles pour les élever ; avoir cotisé un nombre de trimestres minimum, qui n’a pas été précisé.