Réforme des retraites : vers la fin de l’âge légal de départ à 60 ans


Plusieurs journaux et hommes politiques affirment que la décision de reporter l'âge légal de départ à la retraite est prise, même si le gouvernement jure que rien n'est encore décidé.

De sources de presse, la décision est prise : le gouvernement a décidé de reculer l’âge légal de départ à la retraite. Selon plusieurs médias (Le Monde, L’Express et Les Echos), l’âge légal serait repoussé de 60 à 61, 62, voire 63 ans.

La durée de cotisation nécessaire pour obtenir une retraite à taux plein serait elle allongée : de 41 ans en 2012, elle passerait à 42 ans en 2030.

Le ministre de l’Industrie, Christian Estrosi, a pour sa part évoqué la fin de la retraite à 60 ans. Lors de l’émission Le Grand Jury, il a déclaré que « la retraite à 60 ans n’est pas forcément finie » mais que la réforme s’orientait « vers une augmentation de l’âge de la retraite qui devrait dépasser les 60 ans ».

Le gouvernement plus nuancé

De son coté, le ministre du Travail Eric Woerth a affirmé que le projet de réforme n’était pas encore finalisé.

« Nous allons demander aux Français d’avoir une vie professionnelle plus longue, par l’âge, par les cotisations, nous allons encore en discuter, nous verrons ça au mois de juin » a-t-il indiqué lors d’une interview sur BFM TV. 

« Il n’y a aucun tabou nulle part » a-t-il ajouté concernant l’âge légal de départ à la retraite, même s’il n’a pas dit si ce dernier serait relevé ou non. « Le seul dogme sur les retraites qu’il faut avoir, c’est celui du sauvetage du régime par répartition. »