Régimes de retraites de base : le déficit de la branche vieillesse ramené à 8,3 milliards d’euros en 2011


Le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011, examiné en Conseil des ministres, revoit légèrement à la baisse le déficit des régimes vieillesse obligatoires de base.

Dans son projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011, le gouvernement prévoit une amélioration du déficit de l’ensemble des régimes obligatoires de base vieillesse (Cnav et régimes affiliés) de 0,3 milliards d’euros.

Les prévisions du déficit sont désormais de 8,3 milliards d’euros au lieu des 8,6 milliards établis dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour l’année 2011. Les dépenses attendues diminuent, passant de 202,2 milliards d’euros à 202,1 milliards d’euros tandis que les recettes augmentent de 0,2 milliards d’euros (193,8 milliards contre 193,6 milliards).

En ce qui concerne le régime général vieillesse (Cnav), l’amélioration est de 0,4 milliard d’euros, les prévisions du déficit passant de 6,9 milliards d’euros à 6,5 milliards d’euros dans le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2011. Les prévisions de recettes sont notamment en augmentation, passant de 99,9 milliards d’euros à 100,1 milliards d’euros.

Quant au déficit du Fonds de Solidarité Vieillesse (FSV), il est désormais évalué à 3,8 milliards d’euros pour 2011 contre 3,9 milliards dans le projet de loi de financement initial.