Retraite : 83% des Français pensent que la préparation financière est nécessaire


Un an après la réforme des retraites de 2010, les Français sont sensibilisés à la question de la préparation à la retraite et aux besoins de financements supplémentaires. Cette période est une source d'inquiétudes pour plus d'un actif sur deux. Ce sont les conclusions d'une étude menée par Harris Interactive pour le cabinet d'audit Deloitte.

retraite, reforme, preparation, etude, harris, deloitte, français

Réforme des retraites de 2010

D’après l’étude menée en septembre-octobre 2011, la réforme des retraites est jugée nécessaire pour préserver le système par répartition par 45% des actifs et par 64% des retraités. En revanche concernant l’efficacité dans la durée, ils sont 69% d’actifs et autant de retraités à juger les mesures de la réforme des retraites insuffisantes pour « préserve durablement » le système par répartition.

Les débats autour de la loi du 9 novembre 2010 ont permis de sensibiliser 57 % des actifs à l’importance d’une préparation anticipée de cette période.

En revanche, une majorité d’actifs, soit 61%, ne considèrent pas que la réforme des retraites apporte des avancées pour améliorer cette préparation. « Le chapitre 5 de la réforme dédié à l’épargne semble avoir peu attiré les Français », indique Hugues Magron, senior manager conseil chez Deloitte.

Le recul de l’âge de départ en retraite, initié par la réforme de 2010, a été bien intégré par les Français, selon l’étude Harris Interactive. Les actifs estiment même en moyenne partir à la retraite à l’âge de 66 ans.

La retraite est source d’inquiétudes

Le sujet de la retraite en général préoccupe 55% des actifs. A l’inverse, les retraités se disent à 61% peu ou pas préoccupés et à 42% pas du tout préoccupés par ce sujet. Dans le détail la population des 45-64 ans reste la plus préoccupée. Cette proportion tombe à 50% chez les jeunes actifs de 35-44 ans et à 45% chez les 25-34 ans.

Les catégories professionnelles les plus inquiètes sont les employés et ouvriers à 57% contre 43% de cadres. En distinguant public-privé, l’enquête montre que 56% des agents de la fonction publique disent être préoccupé par la retraite contre 52% de salariés du privé.

Le montant de la pension de retraite inquiète toutes les classes d’âge, dans une forte proportion, soit 81% de l’ensemble des actifs et près de 40% des moins de 55 ans.

Enfin, 72% des français actifs s’inquiètent de la préparation de leur retraite, les plus préoccupés étant les 35-44 ans puisqu’ils sont 80%.

Des Français sensibilisés à la préparation de la retraite

Parmi les actifs, 83% pensent qu’il est important de chercher des financements supplémentaires pour leur retraite. Cette préoccupation pour la préparation à la retraite intervient de plus en plus tôt. Du côté des actifs, l’âge moyen qui marque le commencement de la préparation à la retraite est de 46,9 ans alors qu’il était de 52,5 ans pour les actuels retraités.

La retraite est le premier motif d’épargne

Enfin, parmi les principales priorités d’épargne des actifs, la retraite arrive en tête (47%) devant deux autres problématiques plus immédiates : l’aide financière à des proches (41%) et la crainte d’un problème de santé (38%). Pour 27%, il s’agit de faire face à une situation de dépendance.