Retraite à 60 ans : Fillon dénonce le mensonge de François Hollande


Alors que François Hollande s'est engagé à rétablir la retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt, le premier ministre François Fillon accuse le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012 de mensonge.

retraite, fillon, hollande, françois, 60, ans, mensonge, ps, ump, 2012

Devant des députés UMP, le premier ministre aurait ainsi accusé François Hollande d’avoir menti sur la retraite à 60 ans et de ne pas tenir ses promesses, selon des sources proches du groupe UMP citées par l’Agence France Presse.

« François Hollande a menti sur le nucléaire en disant une chose aux Verts et son contraire à la CGT, il a menti sur l’Europe, et il a menti maintenant sur la retraite à 60 ans. Le PS s’était engagé à revenir sur la retraite à 60 ans. Il s’apprête à ne pas respecter ses engagements », a ainsi déclaré François Fillon selon l’AFP.

Dans une interview sur RTL, le député de Corrèze a en effet précisé son projet sur le départ en retraite à 60 ans pour les personnes qui ont commencé leur carrière à 18 ans.

Lors des débats entre les candidats à l’occasion des primaires PS, François Hollande et Martine Aubry s’était mis d’accord sur un retour à la retraite à 60 ans et à taux plein pour ceux qui ont toutes leurs années de cotisation. La première secrétaire du PS avait souligné qu’il fallait « aussi donner cette possibilité aux salariés qui ont eu des emplois pénibles ». Dans son intervention à la radio, le candidat socialiste n’a cependant pas inclus la question de la pénibilité, préférant que ce sujet fasse l’objet de négociations avec les partenaires sociaux.