Retraite anticipée à 60 ans pour pénibilité : projets de décrets décriés par les syndicats


Les centrales syndicales dénoncent les critères restrictifs imposés aux candidats au départ en retraite anticipé à 60 ans pour pénibilité prévus dans les projets de décrets.

« Pénibilité jugée au doigt mouillé » pour la CFE-CGC. « Inacceptable » pour la CGT et Force Ouvrière (FO). Les confédérations syndicales ont fustigé le projet de décret précisant les modalités de départ anticipé à la retraite à 60 ans pour pénibilité.

De manière générale, la CGT juge que le gouvernement a maintenu son « approche médicale », estimant que « seules les personnes lourdement atteintes physiquement par les conséquences d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle (AT/MP) pourront partir à … 60 ans ».

C’est surtout la situation des personnes atteintes entre 10 et 20 % d’incapacité qui fait débat. Celles-ci « devront respecter un certain nombre de conditions draconiennes et, en tout état de cause un taux de 10 % devra être reconnu au titre des lésions inscrites dans les nomenclatures des maladies professionnelles », constate la CFE-CGC. La nécessité d’apporter la preuve d’une exposition pendant plus de 17 ans à des facteurs de pénibilité est la condition la plus décriée. « Le gouvernement multiplie les conditions, notamment en fixant à 17 ans la durée d’exposition, mais pourquoi 17 ans, serait-ce que plus de 8 trimestres d’exposition ne «valent» qu’un trimestre de retraite anticipée ? Ne serait-ce pas aussi pour en limiter absolument l’accès pour en réduire le coût ? », déplore-t-on chez FO.

Pour la CGT, ces 17 ans sont « bien plus de temps qu’il n’en faut pour qu’une personne soit cassée par son travail ».

En conclusion, la CFE-CGC dénonce un projet de décret élaboré « en l’absence de toute concertation avec les partenaires sociaux qui n’aboutit qu’à des mesures prises au doigt mouillé dont la seule finalité est de faire des économies ».

En savoir plus
>> Présentation des projets de décrets du gouvernement sur le départ anticipé pour pénibilité