Retraite des expatriés : ce que la réforme de 2010 a changé

Partagez

Un décret paru au Journal Officiel a modifié les conditions d'affiliation à l'assurance volontaire vieillesse pour les expatriés.

Nouvelle donne en matière de retraite en cas d'expatriation. Le décret n° 2010-1776 du 31 décembre 2010 émis par le ministère du Travail et paru au Journal officiel le 1er janvier 2011 a entériné trois modifications :

- nouvelles conditions d'affiliation à l'assurance volontaire vieillesse pour les expatriés depuis le 1er janvier 2011
- désignation de la Caisse des Français de l'étranger (CFE) comme l'interlocuteur unique des expatriés en matière d'assurance volontaire vieillesse à partir du 1er mars 2011
- alignement dans la plupart des cas des tarifs des rachat de cotisation sur celui du versement pour la retraite au titre des études supérieures au 1er janvier 2011. Mesure qui aboutit à un quadruplement du prix de l'année rachetée selon la plupart des sociétés privées spécialisées spécialisée dans l'assistance retraite. Emmanuel Grimaud, PDG de Maximis Retraite, évoque un coût porté de 6.000 euros l'année en 2010 à 25.000 euros en 2011.

En savoir plus
>> Expatriation : nouvelles conditions d'affiliation au 1er janvier 2011
>> La CFE devient l'interlocuteur unique des expatriés
>> Analyse d'Emmanuel Grimaud (Maximis) sur la hausse des tarifs de rachat
>> Réforme des retraites : instauration d'un entretien individuel pour les candidats à l'expatriation
>> Télécharger le décret n° 2010-1776 sur la retraite des Français de l'étranger (fichier PDF, ouverture dans une nouvelle fenêtre)

 
L'ASSURANCE VIE plus rentable que le LIVRET A !
Trouvez l'assurance vie adaptée à vos besoins - devis gratuit

 

Réseaux Sociaux