Retraite : les Français veulent le maintien du système actuel


Le régime en place de répartition est plus que jamais plébiscité par nos compatriotes, selon une étude de la Caisse des dépôts et consignations. Ces derniers préfèrent davantage cotiser que partir à la retraite plus tard.

retraite, regime, repartition

En matière de régime de retraite, nos compatriotes souhaitent que rien ne change. Voilà, en substance, ce qui ressort de l’étude sur « Les attentes et les perceptions des Français à l’égard de leur retraite » menée par la Caisse des dépôts et consignations (CDC) auprès d’un échantillon représentatif de 2.776 personnes.

Vive la répartition !

Alors que les négociations sur les retraites complémentaires ont démarré et qu’une loi est annoncée au printemps, les répondants montrent un attachement au régime actuel. Près de la moitié (49%) d’entre eux veulent le maintien du système en place de répartition basé sur les cotisations des actifs, contre 31% en faveur d’un régime mixte associant répartition et capitalisation (souscription de produits d’épargne retraite) et seulement 20% pour un système unique par points comme dans les pays scandinaves (chacun cotise pour soi durant sa vie professionnelle). A noter que ce dernier système a été évoqué dans le cadre de la réforme des retraites de 2010 et devrait donner lieu prochainement à un « bilan d’étape ».

Pas touche à l’âge légal

Lorsqu’on leur demande quelles solutions leur paraissent les mieux à même de résoudre le déséquilibre du régime de base, 57% des personnes interrogées citent l’allongement de la durée de cotisation (sans modification de l’âge légal de départ à la retraite), 37% le recul de l’âge légal, 29% l’augmentation des cotisations sociales (CSG, CRDS) et 23% une hausse de la TVA.

A contrario, seulement 12% des Français sont favorables à la non-revalorisation des pensions et 7% à une diminution des pensions versées aux nouveaux retraités.