Retraites : 166 trimestres prévus pour la génération 1957


Les personnes nées en 1957 devront justifier de 166 trimestres de cotisation pour bénéficier d’une retraite à taux plein (sans abattement), selon un document du Trésor que Toutsurlaretraite.com a pu consulter. Pour rappel, la loi Woeth de 2010 prévoit, qu’à compter de la génération de 1955, le gouvernement, après avis du Conseil d’orientation des retraites (COR), publie un décret qui fixe tous les ans le nombre de trimestres de la génération suivante. Le décret du 27 décembre 2012 a ainsi fixé, pour la génération de 1956, 166 trimestres de cotisation (comme pour la génération 1955) pour percevoir une pension sans décote.

Il semble en effet que l’espérance de vie ne gagne pas un trimestre par an comme on le croit, mais plutôt un trimestre tous les trois ou quatre ans. Toujours d’après le document du Trésor, c’est seulement à partir de la génération 1958 que l’on devra cotiser 167 trimestres. Et ce ne sera qu’à compter de la génération 1962 que l’on passera à 168 trimestres.

Toutefois, il y a peu de chance que ce rythme soit respecté. La réforme des retraites, dont l’adoption est prévue fin 2013, pourrait instaurer un allongement de la durée de cotisation. On pourrait ainsi passer à 43 ans (172 trimestres), voire 44 ans (176 trimestres), d’ici « 2025-2030 », a déclaré François Hollande lors de l’émission Capital du 16 juin 2013.

 

Lire aussi :

Réforme des retraites : les Français sont-ils prêts à travailler pendant 44 ans ?