Retraites : 95% des fonctionnaires satisfaits de l’entretien d’information à 45 ans

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

Les agents de la fonction publique ont la possibilité depuis 2012, comme les autres actifs, d’effectuer un point en milieu de carrière sur leur future retraite. Un service qu’ils plébiscitent largement, selon un récent sondage.

retraite, seniors, fonctionnaires

Les fonctionnaires se déclarent largement satisfaits de l’entretien information retraite (EIR). Selon un sondage réalisé à partir de 812 demandes déposées par des agents de la fonction publique d’Etat au Service des retraites de l’Etat (SRE), 95% des assurés se disent très satisfaits de l’EIR et estiment avoir obtenu des réponses à leurs interrogations.
Cet entretien, qui a été instauré par la réforme des retraites de 2010, peut être réalisé à partir de 45 ans par les cotisants à tous les régimes de retraite qu’ils soient fonctionnaires, salariés ou indépendants. Il vient compléter le relevé de situation individuelle (RIS), mis en place par la loi Fillon de 2003 et qui permet de recevoir à domicile, à partir de 35 ans (puis tous les cinq ans), l’historique de ses cotisations.

Les enseignants en première ligne

L’EIR, dont la mise en place est effective depuis seulement le 1er janvier 2012, a pour vocation de permettre aux affiliés d’aller plus loin et surtout, de les aider à préparer au mieux leur départ à la retraite. Il permet non seulement de vérifier si toutes les cotisations ont été prises en compte mais aussi d’obtenir des simulations de pensions et de poser des questions à un expert retraite (voir encadré).
Chez les fonctionnaires d’Etat, la population féminine semble plus sensibilisée à la retraite, sûrement parce qu’elle touche en moyenne des pensions plus faibles. Sur les 812 demandes reçues par le SRE, 54% sont ainsi adressées par des femmes et 46% par des hommes. L’outil est largement plus utilisé par des quinquagénaires que par des quadras. 67,63% des demandeurs d’EIR auprès du SRE ont plus de 55 ans et seulement 32,37% sont âgés de 45 à 55 ans.
Enfin, ce sont les enseignants qui ont le plus recours à l’EIR. Ils représentent plus de 51% des demandeurs, loin devant les agents du ministère des finances (21%), les agents de La Poste et de France Telecom (4,9%), ceux relevant du ministère de l’Intérieur (4,2%), de la Justice (4,2%), de l’Agriculture (2,6%), de la Santé (2,6%) ou encore de l’Equipement (2,1%). L’Education nationale est, il est vrai, l’administration qui emploie le plus d’agents avec 1,1 million de fonctionnaires et de contractuels (dont 850.000 enseignants).

L’EIR, mode d’emploi

 

          L’entretien information retraite (EIR) est accessible aux cotisants de n’importe quel régime de retraite à condition d’avoir au moins 45 ans (et deux ans de service minimum pour les fonctionnaires)

          Pour en bénéficier, il faut s’adresser à sa caisse de retraite de base (par exemple, la Cnav pour les salariés) ou complémentaire (par exemple, l’Agirc-Arrco pour les salariés). Les fonctionnaires peuvent contacter la plateforme téléphonique du SRE au : 02 40 08 87 65

          Le demandeur reçoit un accusé de réception

          Il est invité à compléter son relevé de situation individuelle et à le renvoyer dûment rempli à la caisse auprès de laquelle il s’est adressé pour effectuer son EIR

          Une fois le document reçu, un entretien téléphonique est fixé avec un expert retraite.

ARTICLES CONNEXES
Menu