Retraites complémentaires : un simulateur pour mesurer l’impact de l’accord Agirc-Arrco


 

L’accord sur les retraites complémentaires du privé retraites complémentaires du privé n’est pas encore officiellement entériné que les salariés peuvent déjà mesurer l’impact qu’il pourra avoir sur leurs futures pensions. Le 30 octobre, jour prévu de la signature par le patronat et une partie des syndicats de l’accord sur l’Arrco (le régime complémentaire des non cadres et des cadres) et de l’Agirc (le régime complémentaire des seuls cadres), une nouvelle version du simulateur, développé par simul-retraite.fr et disponible sur le site Toutsurmesfinances.com, est lancée, intégrant les nouveaux paramètres.

A compter de 2019, les assurés nés à partir de 1957 vont subir, durant trois ans, un abattement de 10% sur leurs pensions complémentaires s’ils prennent leur retraite à 62 ans en disposant de tous leurs trimestres de cotisation au régime de base. S’ils partent à 63 ans, la minoration temporaire sera supprimée. S’ils quittent la vie active à 64 ans, ils bénéficieront pendant un an d’une majoration de 10% de leurs retraites complémentaires, portée à 20% pour un départ à 65 ans et à 30% pour un départ à 66 ans.

Les internautes désireux de connaître les conséquences de l’accord Agirc-Arrco sur leur pension peuvent également poser leurs questions en remplissant le formulaire proposé sur Toutsurmesfinances.com ou poster leurs requêtes sur Twitter en utilisant le hashtag #AgircArrcoEtVous. Les experts du spécialiste de la retraite France Retraite répondront aux interrogations les plus courantes le 13 novembre prochain, toujours sur notre site.