Retraites : la CGT promet des manifestations


Les discussions entre Jean-Marc Ayrault et Thierry Lepaon risquent d’être tendues aujourd’hui. Alors que le Premier ministre va rencontrer à Matignon ce 13 mai 2013 le nouveau secrétaire général de la CGT en vue de préparer la deuxième conférence sociale des 20 et 21 juin prochains, le remplaçant de Bernard Thibault a prévenu que son syndicat appellera à manifester en cas de réforme profonde des retraites.

Si le gouvernement décide d’un allongement de la durée de cotisation couplée à une désindexation des pensions, « il y aura des manifestations », a déclaré Thierry Lepaon, le 12 mai 2013 au « Grand Jury » Europe 1/i>Télé/Le Parisien-Aujourd’hui en France. Le nouveau patron de la centrale de Montreuil a laissé entendre que le rapport de la commission pour l’avenir des retraites qui devrait être remis début juin à Jean-Marc Ayrault pourrait proposer ces deux pistes pour résorber les déficits du système.

Or, « un jeune obtient aujourd’hui un CDI à 26 ans, avec 42 ans de cotisation, il va partir à la retraite au mieux à 68 ans. Qu’est-ce que vous voulez de plus ? », s’est exclamé Thierry Lepaon, sous-entendant que, pour lui, on peut difficilement augmenter davantage la durée de cotisation. Quant à la désindexation des pensions, il a rappelé qu‘« une femme sur deux est au minimum retraite ». En outre,« plus on baissera les pensions, moins les retraités pourront consommer », a souligné Thierry Lepaon. D’une manière générale, le secrétaire général de la CGT estime dangereux de toucher à la garantie des pensions car « le système marche parce qu’il y a une confiance entre les générations ».

 

A lire aussi :

Retraites : Jean-Marc Ayrault rencontre les syndicats autonomes