Retraites : la loi sur la réduction d’activité des moniteurs de ski promulguée


 

Les « monos » de ski vont pouvoir continuer à donner des cours à la retraite. La loi visant à mettre en place une réduction d’activité pour les moniteurs de ski ayant dépassé l’âge légal de départ à la retraite a été publiée le 27 mai 2014 au Journal Officiel. Le texte réinstaure un dispositif mis en place depuis 1963 par le Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF) et supprimé en 2010 pour cause de discrimination par l’âge.

Pour éviter qu’une telle déconvenue ne se répète, la loi intègre des garde-fous à ce programme qui permet aux moniteurs de ski non-salariés pouvant prétendre à la retraite de réduire leur activité au profit de jeunes moniteurs diplômés. Ainsi, les moniteurs seniors sont autorisés à exercer après l’âge légal durant trois ans à condition de réduire leur volume d’activité de 30%. Au-delà de ces trois ans, ils ont la possibilité de travailler encore pendant deux ans mais seulement à mi-temps.

L’activité restante doit être assurée par des moniteurs âgés de moins de 30 ans et permettre à ces derniers de cotiser au moins 2 trimestres à la retraite. A noter : en dehors des cours collectifs des écoles de ski pour lesquels la réduction d’activité s’applique, les moniteurs indépendants âgés de plus de 62 ans peuvent donner sans limite des cours particuliers.

 

A lire également :

Les moniteurs de « colo » vont pouvoir davantage cotiser à la retraite

Retraites : un guide gratuit pour tout connaître de la réforme 2014