Retraites : la refonte des droits familiaux repoussée à 2020


La majoration de pension de 10% pour les parents de famille nombreuse ne subira pas de modification avant 2020. Cette mesure, préconisée dans le rapport de la conseillère d’Etat Yannick Moreau, ne figure d’ailleurs pas dans le projet de loi sur les retraites envoyé aux caisses de retraite. « Nous ne modifierons pas la législation tout de suite. Notre réforme consiste à progressivement basculer vers un régime de majoration forfaitaire qui sera plus redistributif et équitable. Cette solution est bien admise, mais les modalités de la transition restent débattues », a admis la ministre aux droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, dans un entretien paru le 4 septembre 2013 dans Les Echos.

Actuellement, la majoration de 10%, réservée aux parents d’au moins trois enfants, est octroyée aussi bien aux mères qu’aux pères et n’est pas plafonnée. Ce qui avantage les hommes qui perçoivent déjà les plus grosses pensions. D’où l’idée d’instaurer à la place un forfait mensuel (donc non proportionnel) versé uniquement aux femmes et dès le premier enfant. Si le principe de ce dispositif n’est pas remis en cause, c’est son financement qui pose problème. Il était question jusqu’ici de réduire la majoration d’assurance (MDA) octroyé aux femmes au titre de la maternité. Mais le gouvernement semble faire machine arrière.

« Nous ne voulons pas retirer un droit aux mères pour en créer un autre si celui-ci n’est pas substantiel. On sait que les femmes qui ont 30 ou 40 ans aujourd’hui auront cotisé en moyenne autant que les hommes. Les majorations leur seront donc inutiles la plupart du temps. Mais ce n’est pas forcément le cas pour les femmes qui prendront leur retraite au cours des quinze prochaines années », souligne Najat Vallaud-Belkacem. La forfaitisation ne serait donc pas mise en place tout de suite afin de ne pas pénaliser les retraitées et les femmes proches de la retraite qui ont souvent moins cotisé que les hommes.

 

A lire aussi :

Réforme des retraites : les principales mesures du projet de loi