Retraites : le dispositif « carrières longues » précisé pour les générations 1958, 1959 et 1960


Une circulaire de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) datée du 27 février 2014 confirme que les actifs nés en 1958, en 1959 et en 1960 devront cotiser 167 trimestres (au lieu de 166) pour bénéficier d’une pension à taux plein (sans décote). La loi sur les retraites du 20 janvier 2014 prévoit en effet que la durée de cotisation augmente d’un trimestre tous les trois ans à compter de la génération née en 1958.

Cet allongement est pris en compte pour la retraite anticipée pour « carrières longues ». Pour bénéficier de ce dispositif, instauré par la loi Fillon de 2003, qui permet aux actifs ayant travaillé jeune de partir plus tôt à la retraite, il faut avoir cotisé un certain nombre de trimestres.

La circulaire de la Cnav indique ainsi que les assurés nés en 1958, ayant démarré leur carrière professionnelle avant 20 ans et disposant des 167 trimestres, pourront quitter la vie active à partir de 60 ans. Ceux, toujours nés en 1958 qui ont débuté avant 16 ans, seront autorisés à partir à compter de 57 ans et 4 mois à condition de justifier de la durée de cotisation requise majorée de huit trimestres, soit 175 trimestres (167 + 8).

Les assurés nés en 1959 pourront partir à compter de 60 ans s’ils ont travaillé avant 20 ans et disposent de 167 trimestres ou à compter de 57 ans et 8 mois s’ils ont commencé avant 16 ans et disposent de 175 trimestres. Les assurés nés en 1960 pourront partir à compter de 60 ans s’ils ont démarré avant 20 ans et cotisé 167 trimestres et à compter de 58 ans s’ils ont débuté avant 16 ans et justifient de 175 trimestres.

 

A lire aussi :

Retraites : l’allongement de la durée de cotisation officialisé