Retraites : les artisans pas plus prévoyants que les autres


Selon l'Observatoire des retraites de l'artisanat et de leur conjoint présenté le 17 juin 2014, 38% des artisans retraités ont préparé leur retraite avant 40 ans, contre 36% des retraités français dans leur ensemble.    

un artisan

Contrairement aux idées reçues, les artisans ne préparent pas mieux leur retraite que les autres actifs. Si 71% des retraités déclarent avoir anticipé la perte de revenus consécutive à leur départ de la vie active, 79% des artisans retraités disent avoir fait de même, selon la 1ère édition de l’Observatoire des retraites de l’artisanat et de leur conjoint rendue publique le 17 juin 2014. Soit 8 points de différence alors que les artisans ont un taux de remplacement plus faible que les salariés ou les fonctionnaires.

Surtout, ils ne s’y prennent pas plus tôt : 38% des sondés ont commencé à préparer leur retraite avant 40 ans, contre 36% en moyenne chez les retraités français, d’après cette étude réalisée par BVA auprès de 404 retraités de l’artisanat de droits directs et 105 de droits indirects (via la réversion) pour le compte de la mutuelle des artisans MNRA et de la Fédération nationale des associations de retraités de l’artisanat (Fénara).

 

Les conjoints plus mal préparés

Pour autant, 69% des pensionnés interrogés inciteraient les jeunes artisans à se préoccuper de leur retraite avant 40 ans et 71% à se constituer une épargne en vue de la retraite avant 40 ans. Parmi les artisans retraités prévoyants, 65% ont utilisé des produits d’épargne (assurance vie, contrat Madelin…), 7% de l’immobilier locatif et 4% des actions ou des Sicav pour compenser leur perte de revenus. « 47% des indépendants détiennent un contrat retraite loi Madelin (réservé aux travailleurs non-salariés, NDLR) », rappelle le directeur général de la MNRA, Marie-Jeanne Amata.

Il n’empêche, 70% des personnes questionnées estiment que leur niveau de vie a diminué à la retraite. Normal : seuls 65% des artisans retraités de droits directs bénéficient d’une pension à taux plein. Le pourcentage tombe même à 36% chez les pensionnés de droits indirects. Or, à peine 70% des conjoints déclarent avoir préparé leur retraite, dont seulement 20% avant 40 ans.

 

A lire également :

Réforme des retraites 2014 : ce qui va changer pour les indépendants