Retraites : les mères de famille vont conserver leurs avantages


Les deux années de majoration de cotisation par enfant élevé seront accordées automatiquement à la mère. Le père pourra en bénéficier s'il le souhaite.

Le projet de réforme des retraites des mères de famille semble assez proche de ce qui avait été déjà proposé par le gouvernement. Ainsi, le ministre du Travail Xavier Darcos a annoncé au micro d’Europe 1 que les mères de famille aller conserver leurs deux années de majoration de cotisation par enfant élevé, mais que les pères pourraient aussi bénéficier d’une partie de ces avantages.

Aujourd’hui, une mère de famille peut bénéficier de 8 trimestres de cotisation retraite par enfant élevé. Ce dispositif se nomme la majoration de durée d’assurance (MDA). Une mère doit donc travailler deux ans de moins par enfant pour toucher une retraite à taux plein. Le problème est que cet avantage est réservé aux femmes, et donc contraire au principe d’égalité homme/ femme.

Le gouvernement avait donc proposé de scinder l’avantage en deux : une première année pour la mère, au titre de l’accouchement, une seconde au choix pour le père ou la mère.

Le projet présenté par le ministre du Travail est assez proche : la première année sera réservée à la femme, tout comme la seconde. Mais si le couple le souhaite, le père pourra bénéficier d’une partie de la majoration des 4 derniers trimestres, « à condition de surcroît qu’il soit bien démontré que c’est le papa qui a été obligé de s’interrompre pour élever l’enfant » précise Xavier Darcos. Les pères auront 4 ans pour faire valoir leur droit, sinon, la MDA reviendra automatiquement à la mère.