Pas de revalorisation en 2016 des retraites complémentaires Agirc-Arrco

Partagez

Les pensions complémentaires servies aux retraités salariés n'ont pas été revalorisées au 1er novembre dernier. Il s'agit de la troisième indexation nulle successive.

Les retraites complémentaires du secteur privé ne vont pas augmenter au 1er novembre 2016

Une fois encore, les retraites complémentaires des anciens salariés n'ont pas été augmentées cette année. Les valeurs de service des points complémentaires n'ont pas être revalorisées au 1er novembre dernier. Elles sont demeurées respectivement à 0,4352 euro pour l'Agirc et à 1,2513 euro pour l'Arrco.

Ce gel n'est pas franchement une surprise. L'accord du 30 octobre 2015 signé par les partenaires sociaux, gestionnaires des régimes complémentaires Arrco (pour les non-cadres et cadres) et Agirc (pour les seuls cadres), prévoit une sous-indexation de 1 point par rapport à l'inflation des pensions complémentaires en 2016, 2017 et 2018. Une mesure prise en vue de résorber les déficits des deux régimes.

Conséquence de la faiblesse de l'inflation

Avec une hausse des prix estimée cette année à 0,1% par l'Insee, il paraissait évident que la revalorisation des retraites Arrco et Agirc allait être nulle. En suivant strictement la formule mathématique, elle aurait même dû être négative si une clause dite de « sauvegarde », inscrite dans l'accord paritaire, interdit n'interdisait pas ce cas de figure qui se traduirait par une baisse nominale du montant des pensions complémentaires.

Au final, cela fait depuis le 1er avril 2013 que les retraites Arrco et Agirc n'ont pas été revalorisées. A cause là aussi d'une sous-indexation de 1 point pour dégager des économies instaurées par le précédent accord et d'une inflation atone, les taux de revalorisation des pensions complémentaires sont déjà ressortis à 0% au 1er avril 2014 et au 1er avril 2015. L'accord du 30 octobre 2015 ayant repoussé la date d'indexation au 1er novembre, on en était à 31 mois de gel.

Plus de trois ans de gel

Avec l'absence de revalorisation du 1er novembre, la non-augmentation des retraites complémentaires va atteindre 43 mois, c'est-à-dire plus de 3,5 ans. Les retraités salariés ne peuvent pas se rattraper avec les pensions de base. Compte tenu là aussi de la quasi-absence d'inflation, les retraites de base n'ont pas non plus été revalorisées au 1er octobre dernier.

A lire également :

Fiche pratique de la revalorisation des retraites 2016

 

 

articles les plus lus

1. Suppression du RSI 2017-2018 : pourquoi, quand et quelles conséquences
2. Peut-on faire recalculer sa retraite ?
3. Retraite anticipée 2017 : principe, conditions, démarches
4. « Supprimer le RSI relève du calcul électoraliste »
5. Plafond épargne retraite et impôt : calcul et déduction des cotisations
 

Réseaux Sociaux