Simplification de la retraite progressive en septembre 2014

Par Jean-Philippe Dubosc
SEO & traffic strategist : Camille Radicchi

 

Selon les informations de Toutsurlaretraite.com, le décret instaurant une refonte de la retraite progressive pourrait paraître à la rentrée. Comme prévu dans la loi du 20 janvier 2014 portant réforme des retraites, le document instaurerait un abaissement de la condition d’âge pour bénéficier de ce dispositif qui permet de percevoir (à condition de justifier d’au moins 150 trimestres de cotisation) une partie de sa pension tout en occupant son emploi à temps partiel. Les salariés, indépendants et professions libérales (les agents publics n’y ont pas accès) pourront disposer d’une retraite progressive dès 60 ans, au lieu de 62 ans comme aujourd’hui.

Par ailleurs, toujours d’après nos sources, il n’y aura plus de seuil. Actuellement, une durée de travail de 60% à 80% permet de toucher 30% de sa retraite, 50% pour ceux travaillant entre 40% et 60%, et 70% pour un temps partiel à moins de 40%. Le décret prévoit que la pension versée soit calculée en fonction du temps de travail effectif. Ainsi, un salarié qui travaille à 53% touchera 47% (100 – 53) de sa retraite. Le dispositif sera de cette façon simplifié, individualisé et dans certains cas plus juste.

Pas sûr, pour autant, que cela suffise à le doper. Selon l’exposé des motifs du projet de loi sur les retraites, seulement 2.409 affiliés au régime général des salariés bénéficiaient d’une retraite progressive fin 2012. Pour profiter du dispositif, il faut rédiger un avenant au contrat de travail et donc obtenir l’aval de l’employeur. Or, les entreprises ne voient pas forcément la retraite progressive d’un bon oeil, jugeant sa mise en place trop complexe.

 

A lire aussi :

Retraites : la loi sur la réduction d’activité des moniteurs de ski promulguée

ARTICLES CONNEXES
Menu